Monitorage #1 ~ IAC #4

Ce matin, j’avais rendez-vous avec le Dr Éprouvette pour mon premier monitorage en vue de notre dernière IAC.

Arrivée à 7h10, j’ai eu tout le loisir d’observer le ballet des membres du centre jusqu’à ce qu’elle m’appelle. Ce coup-ci, on a pas mal discuté, elle m’a même demandé comment c’était passé notre voyage à New-York.

Le fait que mon cycle précédent n’ait duré que 24 jours et que j’ai eu du spotting lui fait envisager une déficience en progestérone. Mais bon, à priori, les ovules devraient suffirent à maintenir ma phase lutéale pour le moment donc on laisse le sujet de côté. Je dois par contre passer une échographie mammaire la semaine prochaine, vu que mes seins ont décidés de vivre leur petite vie hormonale de façon indépendante…

Sinon, les paramètres sont identiques à ceux du premier monito de l’IAC n°3 : J5 et 4 follicules (10 et 16mm à gauche et 10 et 13mm à droite). La seule différence, c’est que mon endomètre, très/trop épais la fois précédente, a retrouvé sa taille de jeune fille.

J’ai aussi pu lui poser quelques questions sur la suite et elle ne serait pas contre enchaîner avec la première FIV si cette IAC est un échec…

Bref, j’ai rendez-vous mercredi matin avec le Dr PasAimable pour le second monito et, d’ici là, je reprends mes piqûres de Gonal-F à 87,5ui.

Sur ce, j’ai du chocolat qui m’attends et je vous souhaite un bon week-end de Pâques ^^

Game Over {20}

Après un agaçant jeu de cache-cache (à base de spottings – grande première chez moi) et avec 4 jours d’avance, mon J1 est de retour.

Pour être tout à fait honnête, même si cette pause -voulue et nécessaire- m’a fait du bien au moral, elle m’a aussi un peu pesé. En effet, malgré la fatigue et le stress de la PMA, j’étais impatiente de retourner dans l’arène et d’entamer le parcours vers notre 4ème IAC.

Sauf contre-ordre, ce sera d’ailleurs la dernière, car le Dr Eprouvette et la biologiste ne tiennent pas à pousser plus loin, vu -je cite- mon âge et l’état des bestioles du Geek.

La suite logique, si cette tentative est un échec, ce sera donc la FIV !

32 et des poussières

Jeudi, j’ai eu 32 ans et ça va, je ne le vis pas trop mal !

D’ailleurs, comme je disais à Sophie, j’essaye de voir comme un bon présage le fait qu’une femme enceinte m’ai souhaité « plein de bonnes choses » à cette occasion.

Aujourd’hui, je suis à J17 et je m’aperçois que si cette « pause pma » est salutaire pour ma petite caboche, elle l’est nettement moins pour mon corps.
Hé oui, le pauvre est toujours saturé d’hormones et donc je suis à fleur de peau et ma poitrine n’a pas dégonflé d’un iota ! Je pensais vraiment que ce cycle off ferait du bien à mes pauvres boobies mais rien du tout ; ils sont aussi sensibles que pendant les IAC.

Bref, rien de bien neuf sous le soleil (enfin plutôt les giboulées). Je m’occupe de moi et je me documente sur la FIV avant la réunion du 2 avril (on ne se refait pas).

Sinon, hier soir, j’ai partagé une bouteille de Monbazillac avec ma meilleure amie, venue squatter à la maison (son mariage est en train de prendre l’eau, malheureusement, au bout de 2.5 ans et un bébé). Bref, on papote grossesse, allaitement, portage, cododo, tout ça et une de ses réflexions, sur le fait que je changerais forcément d’avis sur certains trucs, m’a fait cogiter une partie de la nuit.

Au final, je me suis dit que, pour le Geek et moi, ces longs mois d’attente nous permettent mine de rien de débattre de tout un tas de sujets, comme l’accouchement à domicile, et d’approfondir nos envies (et nos refus absolus), alors je me dis que, finalement, si DNLP ne s’était pas intéressée à nous notre bébé était arrivé au bout de 6 mois, notre réflexion et nos envies auraient été forcément différentes.

Et vous, vous avez des envies/souhaits/refus fortement arrêtés ou pas ?

Une pause bienvenue

Finalement, le Geek et moi avons décidés qu’une pause serait la bienvenue. Et puis je ne me voyais pas faire mon premier monito le lendemain de notre retour en France, crevée par 26h de veille (pas dormi du tout dans l’avion) et en plein jet-lag.

Mon agenda me semble bien vide d’un seul coup, après 3 mois à ne vivre que pour et par la PMA.

Ceci dit, mon cerveau est tout aussi vide quand il s’agit de trouver de nouvelles idées de cadeaux de naissance. Hé oui, il y a eu 3 naissances dans notre entourage pendant les vacances, dont la fille de mon cousin (rappelez-vous ; ce bébé est un accident, il n’en voulait pas et a mis du temps à accepter l’idée). Merci DNLP.

Malgré tout, nous avons passés des vacances vraiment géniales (promis, un post avez photos bientôt !).

Donc je suis à priori tranquille jusqu’à début avril et la reprise des hostilités. Je vais même pouvoir accueillir sereinement ou pas mes 32 printemps.
Mais comme on ne se refait pas et que je suis une control-freak, j’ai pris rdv pour la réunion d’information obligatoire sur les FIV pour début avril.

D’ailleurs, ça se passe comment cette fameuse réunion ?

Game Over {19}

Malgré de super vacances, elles s’achèvent dans la tristesse. Nous ne ramènerons pas de petite pomme avec nous.

Et avec le décalage horaire, je n’ai pas pu joindre le Dr Éprouvette pour lui annoncer mon J1 et prendre rdv pour notre quatrième et dernière IAC. Peut-être rappellerais-je demain. Ou peut-être allons nous décider de faire une pause, que je puisse au moins profiter sereinement de mon anniversaire dans quelques jours.

J’ai réussi à lire certaines d’entre-vous mais je ne peux pas commenter (les mystères du wifi new-yorkais). Madame Pimpin, je pense très fort à toi et à cette deuxième barre ; je croise les doigts <3
Les autres, je vous embrasse fort, j’ai hâte de vous retrouver !!