Game Over {21}

Et voilà, nous y sommes. Les IAC sont terminées, nous passons à l’étape supérieure avec la FIV en ligne de mire.

Nous avions calculé dans tous les sens et, pour une fois, la chance est de notre côté : je serais à J20 lors de notre rdv bilan avec le Dr Éprouvette. Et son assistante m’a confirmé que si tout va bien, nous pourrons commencer le traitement dès le lendemain pour un protocole long.

Histoire de rigoler un peu quand même, nous nous sommes offerts la BD de Lapuss « In Vitro Veritas » et je peux vous dire que c’est très drôle (et ça fait du bien de rire après un échec).

Lapuss - in vitro veritasEt parce que ça fait des siècles que je repousse alors que j’en ai besoin, j’ai commandé une nouvelle Moon-Cup…

 

Un éphémère arc-en-ciel…

Vendredi dernier, à 14dpo et à 14h, je suis allé faire ma prise de sang au labo. Comme d’habitude, je demande à recevoir les résultats par mail. Rien à 17h. Rien à 18h. Rien à 19h. C’est cuit, le labo est fermé.

Le Geek et moi sommes contrariés par cette attente ; merde quoi, c’est marqué « centre d’infertilité » sur mon ordonnance, ils doivent bien se douter qu’on attend ces résultats avec impatience !!

Mais bon, on a pas trop le choix donc autant faire avec. Je dors mal, avec mes seins gonflés et mes douleurs de règles qui me suivent depuis plusieurs jours.

A 8h samedi matin, j’appelle le labo et la secrétaire me dit que c’est normal que je n’ai rien reçu car le biologiste n’a pas signé les résultats. Je lui demande alors si elle peut me les donner par téléphone et elle me répond qu’il est indiqué « 7ui – résultat douteux, à refaire« . Je raccroche, sonnée.

J’appelle l’assistante du Dr Éprouvette, qui me dit de refaire une prise de sang lundi et de continuer la progestérone. A priori, 16 jours après l’injection, ça ne peut pas être un reste d’Ovitrelle. Donc qu’est-ce que c’est ?

Dimanche matin, en me levant, j’utilise un de mes vieux tests bandelettes précoces, censé détecter à partir de 10ui. Rien, même pas une ombre. On essaye de ne pas y penser bien sûr mais autant vous dire le week-end est rythmé par de sacrées montagnes russes émotionnelles.

Ce matin, à 8h, je me suis présentée au labo pour une nouvelle prise de sang. Cette fois-ci, à 15h, le résultat est ferme et définitif : « inférieur à 1ui – négatif ».

Jusqu’à présent, j’ai toujours eu des résultats inférieurs à 1ui alors, avec le Geek, nous sommes à la fois très tristes et très heureux de ce minuscule 7. Parce que, pour nous, ça veut dire que nos gamètes se sont rencontrés, même si ce fut bref et inefficace, pour la première fois en 21 cycles !!

Et ça nous donne de l’espoir pour la suite <3

Vers la FIV : étape #2 – l’entretien psy

Après la réunion d’information, j’ai immédiatement pris rendez-vous avec le psychologue, vu que cet entretien est obligatoire dans notre centre.

Le Geek et moi avons préféré obtenir un rendez-vous directement au cabinet du psychologue plutôt qu’au centre car mon chéri, alors qu’il m’attendait, s’est aperçu qu’on entendait quasiment tout ce qui se passait dans le petit bureau depuis la salle d’attente. Pas glop pour l’intimité !

(ceci dit, nous n’avions pas anticipé le fait que de se garer, un soir de semaine, en plein centre-ville, allait relever de l’épreuve de force !!)

Nous avions donc rendez-vous mercredi soir, à 19h et, pour être tout à fait honnête, j’appréhendais un peu…

Le cabinet du psy est situé dans une bâtisse qui regroupe plusieurs activités médicales et para-médicales. Je ne sais pas qui leur a conseillé de choisir une architecture de style « paquebot » mais c’était franchement vilain. Bref, le tout petit cabinet se situe à l’étage, sous les toits. Heureusement que je ne suis pas très grande ^^

Nous nous sommes assis sur un confortable canapé, face au psy. Malgré tout, je n’ai pas arrêté de gigoter car je n’arrivais pas à m’installer confortablement ; quand on est petite, les canapés profonds, c’est une véritable plaie !

Et là, nous avons commencé le jeu des questions / réponses. Il nous a donc interrogé sur nos antécédents, sur nos essais bébés, sur la découverte de notre infertilité, sur les examens, sur nos ressentis face aux traitements, sur notre relation avec le Dr Eprouvette, sur nos proches et leurs réactions, sur l’impact sur notre sexualité, sur notre travail, sur nos réactions face aux grossesses et bébés des autres, sur notre capacité à nous projeter dans le grossesse/naissance/éducation, sur les grossesses gémellaires et encore tout un tas d’autre chose…

Mine de rien, ça en fait des choses à dire !!

Au final, à part un moment où je n’ai pas pu retenir mes larmes (mais il l’a fait exprès, le bougre !), nous avons passé un moment somme toute assez agréable. Et mon Geek a été parfait, il a beaucoup parlé (et j’aime quand il exprime ses émotions, vu que c’est assez rare de sa part ; c’est une huître mon chéri !!).

D’ailleurs, c’est lui qui a le mieux résumé cet entretien ; ça fait du bien de pouvoir parler à quelqu’un qui écoute vraiment ce que l’on a à dire, sans juger, sans s’empresser de commenter ou de donner son avis.

Au final, l’entretien prévu pour durer 45min se sera terminé 1h30 plus tard ^^
Mais bon, c’est de ma faute ; quand le psy a dit qu’il travaillait aussi au CECOS, je n’ai pas pu m’empêcher de lui poser des questions, en pensant aux copines. En gros, sur Bordeaux, il y a 40 donneurs par an et à peine 10 donneuses. Le délai pour bénéficier d’un don est d’environ 18 mois (plus un an d’attente, dédié à la réflexion).

Prochaine étape, rappeler le laboratoire pour voir si le planning de mai des biologistes est enfin arrivé, pour caler un rendez-vous !

Brèves #10

Au bureau, nous fêtons notre troisième naissance depuis le début de l’année. Les scores sont de 2 garçons et 1 fille. Une autre pépètte est attendue cet été.

Et au café, quand un collègue, en riant, a lancé à la cantonade : « Alors, c’est qui le prochain ?! »

J’ai eu envie de crier « Moi putain !! Moi !! C’est MON tour !! ».

A la place, j’ai renversé mon café…

Vers la FIV : étape #1 – la réunion d’information

5DPO aujourd’hui, rien de bien neuf sous le timide soleil Bordelais.

Comme je vous disais dans mon post précédent, le Geek et moi avons décidés de prendre un peu d’avance sur DNLP le Destin et de commencer les démarches pour entamer un parcours FIV.
Ça ne veut pas dire pour autant que nous ne croyons pas aux chances de réussite de notre IAC n°4. Mais il vaut mieux, à notre avis, et à celui du Dr Eprouvette, annuler un rendez-vous que de devoir reporter encore et encore.

Bref. Donc mardi dernier, nous avions rendez-vous au centre à 18h. Comme c’est l’heure à laquelle je débauche, j’avais envoyé le Geek en éclaireur, pour qu’il nous réserve des places. Et comme nous sommes un peu fayots myopes, je lui ai demandé de nous trouver des places devant.

La salle s’est remplie petit à petit et, à 18h15, c’est la biologiste (et non pas le gynécologue) qui a lancé un power-point de toute beauté * ironie inside *

En gros, à force de se renseigner, il y a quand même pas mal de chose que l’on savait déjà mais nous avons quand même appris des choses et, surtout, nous avons découverts les procédures propres à notre centre.

En effet, l’entretien en couple avec un psychologue fait partie des procédures recommandées mais, chez nous, c’est obligatoire. Il y a aussi le fait que les gynécologues préfèrent, en grande majorité, travailler sous anesthésie générale (c’est à ce moment-là que j’ai commencé à hyperventiler mais, je suis fière de moi, je n’ai pas vomi !!). Et que l’IMSI n’est pas accessible à la première tentative.

Les chiffres aussi sont rassurants : au bout de 12 mois de suivi, 47% des couples repartent avec une naissance. Et le taux de réussite des FIV ISCI, toutes pathologies confondues, est de 42% (sachant que la moyenne nationale est de 30%).

Vous vous souvenez surement d’Amandine, le premier bébé FIV français ? Hé bien le premier bébé FIV né dans un centre privé, est né dans notre centre : Eric, en 1983.

A part le malaise que provoque chez moi toute mention d’un acte chirurgicale sous anesthésie générale * phobie boonjoooour ! *, cette réunion s’est somme toute très bien passée. La biologiste était vraiment sympa, on voyait qu’elle aimait ça (surtout quand elle nous a montré ses petites vidéos sur la fécondation).

Et ce soir, nous franchirons l’étape #2 avec le rendez-vous avec le psy. A suivre !

Jour J ~ IAC #4

Avec pas mal de retard, l’assistante du Dr Éprouvette m’a installé dans mon box. C’est toujours le même, avec cette affiche un peu vieillotte au mur que nous aimons bien. On s’y sentirait presque comme à la maison !!

La seule grosse différence, c’est que, cette fois-ci, je suis toute seule. Mon Geek ayant des obligations professionnelles, il a juste eu le temps de s’échapper pour faire son prélèvement mais ne pouvait pas se libérer pour me rejoindre au centre à 15h.

C’est plutôt bizarre et un peu triste de se retrouver en tête à tête avec la gynéco. Mais bon, je l’aime bien et nous avons quand même partagé un petit fou rire car à force de papoter, elle avait oublié de charger le cathéter (« c’aurait été ballot quand même ! »).

En tout cas, mon amoureux a bien travaillé et a battu notre record : 1,67 millions des bestioles de compète ! :D

Merci pour vos doigts croisés et vos bonnes ondes <3

Maintenant, c’est DNLP qui a les cartes en main….

Monitorage #2 ~ IAC #4

Avec la réunion d’information obligatoire sur la FIV qui a eu lieu hier soir (je prépare un post pour vous raconter rapidement), le petit vélo dans ma tête s’est fait le col du Tourmalet une bonne partie de la nuit. Et comme je dors à nouveau très mal depuis le début des injections, le réveil fut un peu laborieux ce matin.

J’avais donc rendez-vous avec le Dr PasAimable qui, à mon grand étonnement, a été plutôt souriante mais pas super délicate, vu que mon ovaire gauche voulait, une fois encore, jouer à cache-cache…

A priori, je me suis plantée quand j’ai jeté un œil rapide sur mon dossier et les résultats que j’ai vu la dernière fois et dont je vous ai fait part sont en fait ceux de l’IAC n°3 !! Et c’est vrai que tant de similitudes, je trouvais ça un peu bizarre quand même, sachant que la Nature a horreur de la symétrie…

Bref pour mon premier monito à J5, j’avais en réalité 1 follicule de 14mm à gauche et 1 follicule de 11mm à droite.

La bonne surprise c’est, qu’en plus d’un endomètre de 10,8mm (elle l’a qualifié de « bien gras » ! lol !), c’est mon ovaire droit (le Cotorep comme dirait Sophie) qui a fait tout le boulot avec un beau follicule de 20mm.

Pour la prise de sang, c’est le responsable qui m’a piqué. Je l’aime bien, c’est un homme charmant et très doux, qui a toujours un mot gentil. D’ailleurs, comme je saignais toujours après 1min de compression, il m’a expliqué que les hormones avaient tendances à fluidifier le sang. Haaaaaa ben j’ai appris un truc en tout cas !! Vous le saviez, vous ?

Donc ce soir, sauf contre-ordre de dernière minute comme la dernière fois, je fais l’Ovitrelle et on fera notre insémination vendredi en début d’après-midi.

Mais parce qu’on ne se refait pas, je vais commencer à prendre les différents rendez-vous obligatoires pour la FIV…

{Interlude New-Yorkais}

Avec un peu de retard, je vous propose une petite sélection de photos de notre voyage à New-York !!

Pour tout vous dire, je m’attendais à être sacrément dépaysée mais mes années canadiennes et les films/séries m’ont rendus cette ville finalement assez familière.
Attention, je ne dis pas que ce n’est pas impressionnant, bien au contraire ! Mais j’ai retrouvé certaines de mes habitudes montréalaises ce qui, quelque part, a rendu le voyage plus zen (pour moi en tout cas).

Bref, nous avons passé une semaine d’enfer et nos pieds s’en souviennent ! Malgré notre pass illimité pour le métro, nous avons énormément marché car il y a des choses à voir partout. Nous avons eu pas mal froid aussi et j’ai béni l’inventeur du legging (plus efficace que le collant synthétique sous un jeans glacé).

En bonne Potterhead, j’étais hystérique très excitée à l’idée de voir l’expo Harry Potter : The Exhibition avec tous les vrais costumes, décors et accessoires des films ^^ Malheureusement, dans de nombreuses attractions, il est interdit de prendre des photos…

En tout cas, nous y retournerons c’est certain mais notre prochain voyage sera plutôt un road-trip sur la côte ouest !!

The New York Times
The New York Times
Guitar Shop
Guitar Shop (mon Geek a adoré !!)
Grand Central Terminal
Grand Central Terminal
Greenday Converse snickers
Converse Greenday !!
Harry Potter The Exhibition
Harry Potter The Exhibition <3
Kitchenaid corner chez Bloomingdale's
Kitchenaid corner chez Bloomingdale’s
Memorial 11 septembre
Memorial du 11 septembre
Paramount hotel lobby
Lobby de notre hôtel (on m’aperçoit dans un coin, avec ma valise rouge)
M&m's World
M&M’s World
Empire State Building vue depuis le Top of the Rock
L’Empire State Building vu depuis le Top of the Rock
Budweiser truck
Une petite bière ?
Barbie Statue of Liberty chez Toys 'r us
Barbie Statue of Liberty chez Toys ‘r us
B.B. King
B.B. King (resto et concerts)
Skyline depuis l'Empire State Building
Vue sur la Skyline depuis l’Empire State Building
Statue de la Liberté
La grande dame
T-Rex au American Museum of Natural History
T-Rex au American Museum of Natural History (très impressionnant)
Vue depuis l'Empire State Building
Vue depuis l’Empire State Building
Toys 'r us
Encore un T-Rex (mais en plastique celui-ci) ^^
Times Square
Times Square
Liberty Puppy
Liberty Puppy <3
Lego World
Lego World
Church of Scientology
Church of Scientology (on a pas croisé Tom Cruise, dommage !)
Sandwich au poulet à l'aéroport JFK
Sandwich au poulet à l’aéroport JFK (oui, c’est bien une énorme escalope de poulet – moi qui pensais avoir quelques morceaux !!)
Homard, crabe des neiges et crevettes chez Red Lobster
Homard, crabe des neiges et crevettes chez Red Lobster (mon rêve depuis que la chaîne a fermé au Canada)
Omelette au jambon et au fromage, avec pancakes et pommes de terre sautées, chez Applebee's
Un VRAI petit déjeuner avec omelette, bacon, patates et pancakes :D