Je suis une battante mais pas aujourd’hui…

J’ai craqué. Quand je me suis aperçue que mes larmes coulaient toutes seules hier matin sur le trajet du boulot, j’ai appelé ma généraliste. Elle m’a examiné, écouté et a décidé de m’arrêter quelques jours.

Parce que dans notre centre PMA, nous sommes très bien suivis mais personne ne prends soin de notre santé ; à part les prises de sang et les examens invasifs, personne ne s’est inquiété de savoir si j’allais bien. Et, visiblement, je ne vais pas bien, médicalement et psychologiquement parlant.

Officiellement, j’ai une otite. Officieusement, je pleure beaucoup trop et ma tension est mauvaise. Ma mère faisant de l’hypertension sévère, je suis très surveillée et là, j’ai atteint un niveau où l’alarme se déclenche.

En plus d’une prise de sang (encore une !!) pour vérifier tout un tas de trucs, dont la thyroïde, je dois surveiller ma tension quotidiennement pendant 12 jours. Mes parents m’ont apportés l’appareil qu’utilise ma mère et j’attends le Geek pour regarder comment on s’en sert.

Je suis fatiguée, moralement et physiquement. J’espère que ma tension va redescendre, je n’aime pas voir mon Geek inquiet et triste.

Ça ira mieux dans quelques jours, je le sais, je suis une battante mais là, j’avais besoin, comme une cocotte-minute, d’évacuer un peu de pression, de craquer tout simplement.

Game Over {24}

Malgré mon petit coup de triche, c’est mon J1 qui a encore gagné…

Je pense quand même que j’ai bien fait de prendre de la progestérone, parce que ça m’aura évité un cycle de 22 jours et que je devrais être -normalement- dans les clous pour la réouverture du labo et la reprise des biologistes pour la FIV #2

Finalement, je me dis que savoir que j’avais un follicule de 21mm à J8 ne m’aura apporté qu’un stress supplémentaire. Ce second cycle de pause se fera sans filets d’aucune sorte donc j’espère que je me prendrais un peu moins la tête à croire à un possible bébé couette.

Au programme de ce nouveau cycle, il y a quand même le Synarel à commencer à J22, avec 1 pulvérisation le matin et 1 le soir, à 12h d’intervalle. Et je suis censée voir le Dr Éprouvette le 22 août pour le premier monito de cette FIV #2 mais je pense qu’il faudra avancer le rdv de quelques jours pour que je sois entre J2 et J6. J’espère que ça se goupillera bien…

Week-end parisien

Ce week-end, j’ai abandonné mon Geek pour monter à Paris retrouver ma cousine et son mari, qui arrivaient de leur lointain pays (12h d’avion) pour les vacances.
Vous vous en souvenez peut-être, il s’agit de ma cousine qui avait des problèmes de fertilité et à qui j’avais recommandé une clinique et fourni la liste des examens à faire pour eux deux. Elle avait donc énormément insisté pour que je sois là et comme j’avais zappé pas mal d’événements familiaux ces derniers temps, j’ai dit oui.

Et me voilà donc, levée à l’aube et après 3h de train, à table, avec une partie de ma famille à entendre parler de la découverte de son allergie au glutamate et d’un parasite tropical qui l’avait rendu bien malade.
Et vous savez quoi ? Malgré la méfiance instinctive des pmettes, malgré mes doutes face à son insistance à me faire quitter ma province, j’ai gobé comme une débutante son histoire de parasite.

Bref, vous l’aurez compris, ma cousine est enceinte. De 4 mois. Et selon l’écho 4D de la semaine dernière, c’est une petite fille.

Bien sûr, je suis vraiment très heureuse pour eux mais j’ai quand même ressenti une pointe de jalousie. Et de la colère aussi.
Parce qu’à ce même moment, j’ai compris que TOUTE ma famille maternelle est au courant de notre situation ; merci à ma mère qui ne sait pas tenir sa putain de langue.

Donc j’ai pris sur moi pour sourire, pour ne pas gâcher leur joie. Et pour bien me faciliter les choses, il y avait aussi la femme de mon cousin, enceinte jusqu’aux yeux de leur 3ème (un C1, forcément).

Bon, je vous rassure, le week-end n’a pas été complétement moisi car j’ai eu la joie de rencontrer une copine ex-galérienne et son joli ventre <3
Ceci dit, j’ai loupé le défilé et le feu d’artifice, ça c’est nul ^^

Sinon, dans un registre plus terre-à-terre, je suis à J22 de ce premier cycle de pause. Sachant que j’avais un follicule de 21mm à J8, je pense que l’on peut estimer de façon correcte que je suis en DPO. Et comme je suis une tricheuse, j’ai commencé la progestérone à J15 (volontairement en plus, quelle maso !!), histoire de soutenir un chouilla ma phase lutéale et ne pas foutre en l’air tous mes jolis calculs pour FIV #2 ;)

Bilan ~ FIV #1

Ce midi, le Geek et moi avions donc rendez-vous avec le Dr Éprouvette pour faire le bilan de cette première FIV.

Déjà, à notre grand étonnement, le parking était vide. Mais vraiment vide. Genre 15 bagnoles à tout casser. Ensuite, il n’y avait que 3 autres couples dans la salle d’attente, dont 1 qui attendait leur transfert (plein de bonnes choses à eux !!) et 1 autre dont le début de grossesse, bien que discret, ne m’a pas échappé.
À priori, comme notre centre fait le suivi des 3 premiers mois de grossesse, je suis étonnée de ne pas avoir croisés tant de femmes enceintes que ça dans la salle d’attente. Peut-être parce qu’habituellement je viens tôt le matin pour les contrôles.
Ho, et dans le couloir, un couple qui venait d’accoucher venait présenter son bébé à l’équipe avant le grand retour à la maison. C’était à la fois hyper touchant et un brin dérangeant…
Bref.

Au final, elle nous a gardé une bonne demie heure et si les résultats du Geek se sont nettement améliorés depuis le début de notre parcours (presque 4 millions de bestioles utilisées au lieu d’à peine 1 million pour les IAC), on découvre que moi, je suis plutôt une mauvaise répondeuse. Ce dont je me doutais un peu quand même, au vu de mon score plutôt médiocre.

Donc la suite du programme est assez simple : pause jusqu’à fin août puis reprise des hostilités !

Mais on change de protocole pour améliorer ma réponse. Donc je laisse tomber le Gonal-F et le Cétrotide et je passe à Synarel et Ménopur. J’ai déjà les ordonnances, il ne me reste donc plus qu’à attendre mon prochain J1 pour démarrer FIV #2 !!

Entre temps, et avant ses vacances, le Dr Éprouvette va voir avec la biologiste si on ne tenterait pas une ICSI ou carrément une IMSI au prochain coup.

Quant à nous, on va se reposer, je vais faire mon caryotype dès lundi (on attends toujours les résultats de celui du Geek par contre) et, surtout, on va faire du poney à volonté discuter de la possibilité d’accepter un transfert de 2 embryons si c’est possible.

Sur ce, je vous souhaite un bon week-end, je file aider mon Geek à préparer la piscine ;)

Hystérosonographie

Hello, hello !!
Contente de vous retrouver, les copines !!
Certes, cette petite pause bloguesque m’a fait du bien, mais je me retrouve avec un retard monstrueux concernant la petite vie de notre communauté de galériennes. Qu’est-ce que vous êtes bavardes ;)

Donc, aujourd’hui, J8 de C24, j’avais rdv au centre PMA pour mon hystérosonographie avec le Dr Éprouvette. C’est avec plus d’une heure de retard (une ponction, au bloc ce matin, qui ne se déroulait pas comme prévu), que je rentre enfin dans son bureau, qui m’est décidément bien trop familier. Gentiment, elle prend de nos nouvelles puis me dit qu’on fera un point tous les trois samedi, avec le Geek.

Ensuite, je m’installe aussi confortablement que possible pendant qu’elle prépare son petit matériel en mettant de l’eau partout.
Pendant ce temps, elle me demande si j’ai bien prévu une protection parce que bon, ça coule quand même un peu et se retrouver avec les fesses humides, c’est pas hyper agréable. Et nous voilà à ricaner comme deux collégiennes ^^
Cet humour décalé et à deux balles, c’est quelque chose que j’apprécie chez elle :)

Bref, l’examen se passe bien et, au final, mon intérieur garde son label 3 étoiles.
Mes ovaires ont retrouvés une taille normale et il n’y a pas de kystes ou d’éléments suspects, ce qui me rassure beaucoup.

Petit bonus, mon endomètre est au top et j’ai déjà un follicule à 21mm !!
Alors même si c’est un peu tôt, le Dr Éprouvette me dit que ça vaut quand même la peine de tenter le coup !

Mais comme je suis la reine de la boulette, je me retrouve à me balader avec une couche serviette hygiénique alors que je porte un slim. Normal, mon cerveau n’a pas du tout fait la relation entre les 2 événements ce matin, au moment de m’habiller…