Dormir, c’est pour les faibles !

J’ai toujours eu des problèmes de sommeil ; j’étais ce bébé qu’il fallait bercer des heures, je suis cette adulte qui tourne et retourne dans son lit. Pourtant, ces dernières semaines, ça allait, j’avais trouvé un rythme et j’arrivais à faire des nuits correctes en m’endormant vers minuit ou 1h du matin (dois-je vous dire à quel point je jalouse le Geek qui dors à peine la tête posée sur l’oreiller ?!).

Mais là, avec FIV#2bis qui approche, c’est le retour des nuits de merde !

D’abord, c’est le petit vélo dans ma tête qui se met en route, ensuite c’est les bouffées de chaleur et les nausées du pré-traitement qui attaquent, puis c’est le syndrome des jambes sans repos qui me laisse sur le carreau. Je suis donc fatiguée et grognon avant même d’avoir attaqué les injections…

Là par exemple, il va être 5h et je suis alerte, les yeux bien ouverts et les mollets douloureux. Si j’ai dormi 2h en pointillés, j’ai TROP de la chance !

Bref, j’en ai marre !! Je pense demander au Dr Éprouvette si je peux prendre quelque chose pour m’aider à dormir sans interférences avec le traitement, mais ça ne sera, je pense, pas avant la semaine prochaine.

Au cas où, est-ce que certaines d’entre-vous sont aussi des pros du petit vélo nocturne ? Si oui, est-ce que vous prenez quelque chose ?

Anesthésiste et Ostéopathe FIV#2bis

Quand ce fut mon tour, l’anesthésiste m’a accueilli avec un grand sourire. Il m’a tout de suite reconnu et m’a dit qu’il serait bref, vu que je connaissais déjà bien la maison (ouais, moi la phobique qui devient une habituée, c’est trop lolilol docteur !).
Nous avons un peu discuté de FIV#2 puis il a pris ma tension. Forcément, j’étais à 16/9.
Je lui ai parlé de mes soucis de tension en octobre et il m’a dit que ce serait une bonne idée de recommencer le monitorage pendant au moins 10 jours, pour faire un comparatif. Je vais donc en parler avec ma généraliste mais j’ai un peu peur de ce qui m’attends…

J’ai raconté au Geek, qu’en partant, il m’avait souhaité de ne me revoir que pour la consultation pour la péridurale. Mon amoureux a souri et m’a demandé si je lui avais dis que je n’en voulais pas. J’ai ri et répondu que je ne voulais pas lui faire de la peine ^^

Le soir même, j’avais rendez-vous avec mon ostéopathe. La dernière fois que nous nous sommes vues, c’était en février, après IAC#2, je lui ai donc fait un bilan rapide des derniers essais et du fait qu’il semblerait y avoir finalement quelques soucis de mon côté aussi.
Une fois sur la table, elle m’a dit qu’elle allait se concentrer sur mon petit bassin. A ce moment là, j’ai eu envie de rire en pensant à Céline et à sa séance un peu spéciale, en me demandant si c’était ce qui allait m’arriver !!

Fort heureusement, j’ai pu garder ma culotte ^^ mais j’ai quand même sacrément dégusté. Mon petit bassin était complètement bloqué à gauche et mon sacrum très très sensible.
Bref, je suis HS depuis et ça travaille sacrément au niveau de mes ovaires mais je sais que ça m’a fait beaucoup de bien.

Idéalement, elle aurait aimé me revoir avant FIV#2bis mais ça va être compliqué en terme de planning. Donc on a convenu que selon le résultat, on se verrait tout de suite après ou à la fin du premier trimestre.

Voilà, sauf contre-ordre mardi, je commence la phase de blocage le 26 !!

Game Over {29}

Sans surprise, C30 a fait son apparition vendredi en fin de matinée, ce qui m’a permis d’appeler l’assistante du Dr Éprouvette pour lui dire que je commencerais donc le Provamès juste après Noël, à J21. Ce qui devrait faire arriver C31 pour les premiers jours de janvier. Et bonne année bien sur ^^

Au cas où, je dois quand même les rappeler le 24 pour confirmer que c’est toujours bon de leur côté et que nous pouvons nous lancer dans l’aventure FIV#2 bis !

A part ça, la vie suit son cours et nous devrions signer notre prêt cette semaine !! Nous avons hâte d’avoir les clefs de notre futur chez nous et de commencer les quelques travaux nécessaires pour mettre la maison à notre goût.

Brèves #14

Alors certes, je n’ai pas eu de réponse claire (mais vu que je n’ai pas posé la question de but en blanc, c’est normal) mais finalement, il semblerait que je ne vais pas être tata de sitôt ! Et comme vous vous en doutez, c’est un soulagement.
Bon, par contre, il faut que je trouve un chouette gynéco pour la copine du frangin, parce que le sien est un connard qui refuse de donner/faire quoi que ce soit pour un kyste et qui la laisse souffrir pour rien depuis qu’elle est ado…

Sinon, entre la maison et le boulot (fin d’année comptable oblige), je manque cruellement de temps pour commenter mais je pense fort à vous <3

Last but not least, j’attends mon J1 de C30 pour appeler le centre et obtenir le « go » pour commencer le Provames à J21, comme prévu.

Mais rien ne marche jamais comme prévu dans le monde des Pmettes, n’est-ce pas ?! ;)