PMA, vous voilà !

Franchement, on s’en doutait un peu. Mais ça c’est confirmé aujourd’hui : nos résultats sont plutôt moyens. Pas mauvais hein, juste moyens. En gros, nous avons les capacités pour faire un bébé, mais seuls, ça nous prendrait un temps monstrueux.

Suite à mon hystéro, le Geek avait donc aussi eu sa part de travaux pratiques à effectuer. Pour lui, il s’agissait donc d’un spermogramme et d’un spermocytogramme. Pour un mec, ce n’est pas l’examen le plus fun du monde, mais ça ne l’a pas non plus traumatisé de devoir copuler avec une boite en plastique (l’abstinence, ça, c’est traumatisant ! ^^).

Et donc, de mon côté, ça peut aller. J’ai des phases lutéales un peu courtes et une grooooose carence en vitamine D mais avec de l’Uvédose et de la Progestérone, ça devrait s’arranger.

Mais du côté de mon Geek, ça se complique un peu avec une oligozoospermie et une tératozoospermie. C’est à dire que ses zozos ne sont ni très nombreux (3.2 millions par ml au lieu de 15 millions par ml – norme de l’OMS), ni très normaux (94% de formes atypiques).

Forcément, j’ai un peu pleuré devant la gynéco (qui m’a sortit un mouchoir et un miroir pour m’éviter le regard de panda) mais elle a vraiment été top avec nous et a décrété que -pour elle- ça ne servait à rien d’attendre encore 6 mois donc, dans la foulée, elle nous a écrit un courrier de recommandation pour la PMA (procréation médicalement assistée si tu débarques).

Là où je trouve que nous avons de la chance, c’est que nous avons déjà un rendez-vous pour la fin du mois de septembre. Hé oui, comme je suis une gonzesse prévoyante (ou une control freak, comme vous préférez), j’avais déjà présenté au Geek une étude comparative des 2 centres desquels nous pourrions déprendre (1 privé et 1 public). Nous avions donc déjà envisagé cette option (non sans difficultés) et fais notre choix. Alors quand nous sommes rentrés de notre rendez-vous, j’ai pleuré un bon coup et j’ai appelé le secrétariat du centre que nous avions choisi, qui se trouve pile entre notre maison et notre boulot (autant se faciliter la vie, non ?).

La secrétaire a failli me tuer avec son « ho là là, le délai est loooooong » alors que bon, 1 mois, faut pas déconner, c’est pas siiiii long (moi je m’attendais à 2 ou 3, voire 4 !!). Mais j’ai été aimable et je ne lui ai pas ricané au nez, vu qu’elle a le pouvoir absolu sur l’agenda du Dr Éprouvette !

Et vous, votre centre, vous l’avez choisi comment ?

(Et rassurez vous, ça va. On est un peu chamboulés certes, mais on fête ça avec des sushis ce soir et on a décidé de profiter de nos vacances)