Son premier anniversaire

Nous y voilà. Ma petite fille, ma Fergie, a eu un an il y a quelques jours !!

Le matin, son père et moi sommes allés la réveiller en chantant « Happy Birthday ». Elle n’a pas compris mais elle a apprécié l’attention et nous avons joué tous les trois avec son premier cadeau (des Duplo) avant de partir au boulot et chez la nounou. Et ce week-end, elle a été pourrie gâtée par ses grands-parents, son oncle et son arrière-grand-mère. Des jouets partout, du papier coloré à n’en plus finir, des bulles et des ballons. C’était un chouette moment :)

Le seul bémol, c’est qu’elle a été très malade ces dernières semaines. Nous avons même gagnés un tour en ambulance aux urgences pédiatriques. Ce ne sera pas notre meilleur souvenir, clairement !!

C’est une petite fille très vive, débrouillarde et curieuse de tout. A part quelques mots (papa, maman et chat), elle ne parle pas mais sait se faire comprendre. Merci la langue des signes qui lui permet de communiquer avec nous. Elle ne marche pas non plus. Enfin si elle trouve un truc à pousser, elle se met debout et roule ma poule ! Mais sans appui, elle ne se déplace pas donc on va dire que ça ne compte pas ;)

C’est mon mini bébé, en pleine forme mais tout en bas des courbes. Elle est toujours allaité à la demande, dors toujours avec nous sauf pour les siestes que nous essayons de lui faire faire dans sa chambre. On a changé de poussette et remplacé notre tank par une Quinny qui se plie et prends très peu de place dans mon coffre. Ceci dit, ma collection de moyen de portage s’étoffe discrètement…

Fergie a 6 dents, c’est un régal de la voir manger en faisant « mmmm ». Bon, nous sommes en phase d’apprentissage de la gravité donc elle jette tout mais ça devrait passer ^^

J’espère que tout va bien pour vous, que les bébés poussent, qu’ils s’accrochent enfin ou qu’ils naissent <3

8 mois

« Encore 4 mois avant son premier anniversaire » me disait le Geek il y a quelques jours. Petite remarque anodine qui m’a serré le cœur. L’année dernière, à la même époque, j’étais arrêtée et toute ma vie tournait autour de ce ventre enfin rond.

Cette année, j’aurais du reprendre le boulot. J’avais envie, j’avais hâte de retrouver un peu de temps pour moi, d’avoir des journées structurées. Et puis mon boss étant ce qu’il est, un connard, il m’a annoncé qu’il ne voulait plus travailler avec moi. Mes compétences ne sont pas remises en cause mais, vous comprenez, une grossesse, un arrêt maladie et un congé parental, c’était sûrement planifié de longue date !!

J’ai levé les yeux au ciel et j’ai demandé des sous parce que bon, ce n’est pas très joli joli comme façon de faire…

Du coup, je me retrouve au chômage mais comme nous avions trouvé une chouette nounou, pas question de la laisser filer alors Fergie a commencé l’adaptation. Et ce n’est pas facile. Nous avions pourtant commencé à intégrer quelques petites séparations, le temps d’un ciné ou d’un rendez-vous, mais elle a bien compris qu’il se tramait un truc différent et nous fait savoir que ça ne lui plait pas.

Hier elle a pleuré quand je suis partie. Et moi je pleurais devant la porte de l’ascenseur, résistant à l’envie féroce d’y retourner pour récupérer mon bébé !!

Mais Fergie n’est plus un tout petit bébé et elle nous le fait savoir. A 8 mois, son développement moteur a même surpris la pédiatre. Elle est passé en quelques jours seulement du bébé immobile au bébé qui se déplace à toute vitesse à quatre pattes. Et rebelote, quelques jours plus tard, elle se mettait debout et avance maintenant en se tenant le long des meubles…

Comme nous sommes des hippies-bobo-bio, elle est toujours allaitée, portée et cododotée. Et nous avons commencé la diversification sans purées mais directement avec des morceaux (DME : diversification menée par l’enfant). Et depuis que 2 dents sont sortis, il faut faire gaffe à ne pas se faire mordre !! lol !! Nous allons aussi une fois par semaine à un atelier de « Signes avec Bébé » et c’est plutôt chouette :)

Voilà, en dehors de quelques remous professionnels, la vie avec notre fille est quand même vachement sympa, bien qu’un poil fatigante ^^

6 mois

Aujourd’hui Fergie a 6 mois.

Ma grande fierté c’est de dire que malgré tous les embûches, je l’allaite toujours.

Les tétées ponctuent nos journées et nos nuits. On commence à trouver un rythme entre les siestes, les ballades, les couches, les lessives, les jeux et, surtout surtout, les câlins.

Parfois, on se regarde avec le Geek et on se dit « Woaw, il est à nous ce bébé »

Mon chéri est un super papa. Il s’occupe sans rechigner des couches les plus débordantes, invente des chansons et des jeux. Il est raide dingue de sa fille et elle le lui rends bien :)

La reprise approche, j’ai donc commencé la recherche du Graal, aka la nounou parfaite ou la chouette crèche. J’essaye de ne pas trop y penser, ça me donne mal au ventre…

Retour en arrière

Lundi, en sortant de chez la pédiatre, nous nous sommes dis avec le Geek qu’on pouvait peut-être faire un saut à notre ancien QG, sobrement intitulé « assistance médicale à la procréation » sur le devant du bâtiment.

Les portes de l’ascenseur s’ouvrent. On se regarde quelques secondes, on hésites mais on sort quand même dans ce couloir trop familier.

On ne se sent pas très à l’aise avec notre grosse poussette voyante et notre bébé.
Je me souviens quand nous attendions notre tour et que, parfois, on croisait un couple heureux avec leur petit, venu le présenter ou lancer le second. Tout le monde les regardait avec de l’espoir (« c’est possible, ça peut marcher ») et de l’amertume (« qu’est-ce qu’ils viennent faire là, à nous agiter leur réussite sous le nez »). Bref, vous voyez de quoi je veux parler. Et là, ce couple, c’était nous…

Mais nous ne croiserons qu’un homme seul venu confirmer un rendez-vous et les deux couples qui attendent leur transfert au labo ne nous verrons pas passer.

Arrivés au secrétariat, on se sent un peu bêtes de dire « On se demandait si le Dr Éprouvette est là, on voulait lui présenter notre fille ».
Les filles nous reconnaissent, elles se souviennent même de mon prénom. Elles nous disent que notre gynéco est en train de faire des transferts mais qu’elle ne devrait pas tarder à repasser.

Et effectivement, après quelques minutes là voilà qui arrive. Elle passe à côté de nous sans nous voir, les yeux rivés sur son smartphone et déjà en train de dicter ses consignes pour les prochains transferts.

Alors qu’elle s’apprête à s’enfermer dans son bureau, le Geek l’interpelle.
Elle nous regarde quelques secondes, regarde la poussette puis « Oh ! Monsieur et Madame Kaellie ! » (Dans notre centre, tout se fait au nom de la femme. Et comme nous ne sommes pas mariés, c’est mon nom qu’elle connaît).

Nous sommes très émus de lui présenter Fergie. Après tout, c’est grâce à elle et à l’équipe du centre qu’elle est là. Elle nous complimente, notre puce est très jolie et très éveillée.  En rigolant, on lui dit qu’ils ont bien choisi les gamètes et elle nous réponds que oui, ici ils ne font que de beaux bébés ;)

Elle m’interroge ensuite sur mon accouchement qu’elle qualifie de compliqué. Elle semble sincèrement désolée que tout soit parti en cacahuète et ça me touche. Puis il est temps de la laisser repartir et de dire au-revoir. Nous sommes émus, c’est une page de notre vie de couple qui se ferme, mais heureux.

En partant, nous disons « bonnes fêtes et à bientôt !! ». Après tout, qui sait, il nous reste trois Findus…

En 2014, on ne sera peut-être pas parents, mais on sera propriétaires !

Je ne sais pas si vous vous souvenez mais, il y a un an, le Geek et mois envisageons de nous lancer dans notre premier achat.
Mais surprise, mon amoureux s’était retrouvé sans travail, comme 80 de ses collègues, et nous avions du mettre notre projet en pause.

Hé bien aujourd’hui, notre projet est relancé et même plutôt très avancé car nous signons un compromis chez le notaire dans quelques jours !!
En fait, mon Geek ayant retrouvé un cdi au printemps, nous avons consultés nos banques à la rentrée et nous nous sommes lancés dans la foulée. Après quelques visites et un coup de cœur non partagé, nous sommes tombés par hasard sur une chouette petite maison, à 5km à peine de là où nous vivons actuellement.

C’est un vrai coup de foudre car nous l’avons visité un soir en sortant du boulot, revisité le lendemain et fait une offre le jour suivant. Offre qui a été acceptée dans la foulée par les vendeurs. Autant vous dire que nous sommes ravis de cette avancée rapide, qui nous change agréablement de la lenteur du projet bébé.

Il y a un jardin pour nos chats, un bureau pour nos ordinateurs et une troisième chambre qui, nous l’espérons, accueillera notre bébé <3

Brèves #9

Mon post d’avant-hier était programmé. Aujourd’hui, je vais essayer de sortir un peu la tête de l’eau et de prendre le temps de vous répondre.

Khalil Gibran a écrit dans un de ses romans que « peut-être qu’un enterrement chez les hommes est un repas de noce chez les anges » ; alors même si je ne crois pas au Paradis, j’espère qu’en ces jours de malheur chez nous, un heureux évènement se prépare ailleurs.

Il y a quelques jours, mon oncle a dit à ma mère « je te laisse, il fait beau, je vais faire mon jogging ».

Il y a quelques jours, mon oncle a dit à l’ami qui l’accompagnait « je tombe ».

Mais c’était déjà trop tard.

Nous sommes tous bouleversés et nous avons du mal à réaliser qu’il est partit si brutalement.

Le projet du moment : une maison !

J’ai longtemps été convaincue que je n’aurais pas envie de me poser, que ma vie faite de cartons de déménagements me conviendrait à jamais. Et puis, j’ai rencontré le Geek.

Ensemble, en 3 ans, nous avons déjà déménagé 2 fois, ce qui était parfaitement normal de mon point de vue, nettement moins du sien.

Aujourd’hui, avec l’envie de ce bébé qui me brûle le ventre, est aussi venue l’envie de construire un nid, d’avoir un chez nous qui serait à nous (et à la banque). Il m’a fallu du temps pour le réaliser et encore un peu de temps pour convaincre mon amoureux que je ne plaisantais pas, que je voulais vraiment me poser (avec lui, ça va sans dire).

De toute façon, nos rêves d’expatriation aux USA sont mis de côté le temps de la PMA, car nous n’aurions jamais les moyens de faire nos bébés là bas.

Et c’est ainsi que, depuis quelques semaines, nous regardons les petites annonces et nous allons nous balader dans les coins qui nous plaisent, histoire d’analyser tout ça (pharmacie ? check ! sushi ? check ! école ? check ! etc ^^).

Par contre, nous ne souhaitons pas faire construire (par chez nous, les délais sont d’une bonne année) mais plutôt acheter une maison pas trop ancienne, mais pas trop neuve non plus, avec quelques travaux mineurs à prévoir.

En gros, notre projet, c’est d’acheter une maison avec 4 chambres (3 chambres c’est bien mais il nous faut un espace bureau pour caser tous nos ordinateurs) et un morceau de terrain pour pouvoir faire une piscine et un coin potager.

Avec notre budget, nous ne pouvons pas aujourd’hui nous installer sur Bordeaux intra-rocade donc nous regardons plutôt vers le Médoc, vu que le coin est quand même super sympa et encore très abordable.

« Quand on aura la maison » est devenue notre phrase du moment (à égalité avec « quand le bébé sera là ») donc si vous avez des conseils pour les apprentis propriétaires que nous sommes, je prends !!

La famille s’agrandit…

Au tout début de notre vie commune, le Geek et moi avions craqué pour une petite minette noire et blanche à la SPA. Elle avait déjà un peu plus d’un an et avait été maltraitée. Nous étions alors heureux de lui offrir une vraie famille, avec une tonne d’amour rien que pour elle. Alors quand un chauffard nous l’a enlevé en début d’année, le choc a été immense pour nous deux.

Depuis, la maison était bien vide mais je n’étais pas prête, chaque visite à la SPA se finissant dans les larmes. J’étais en colère et je me sentais coupable.

Et puis, il y a 3 semaines, une petite minette tigrée a léché mes doigts à travers les barreaux de sa cage. Alors je l’ai prise dans mes bras et nous sommes rentrés à la maison, tous les trois.

Princesse Miaou

Sois la bienvenue dans notre famille S. !!

Je suis persuadée que, depuis la Paradis des Chats, P. veille sur toi. <3