Il fallait bien un couac ~ FIV #2

14h, les résultats de ma prise de sang sont en ligne. Je ne vois rien de particulier, mais mon taux d’Estradiol à 1292 me plait bien !!

14h25, la secrétaire du centre m’appelle et mon sourire s’éteint. On refait une dose de Synarel et de Menopur ce soir, Ovitrelle demain et ponction mardi.
Ce n’est pas du tout ce qui était prévu, je tombe des nues et je ravale mes larmes.

14h30, je suis à la pharmacie avec une grosse boule dans la gorge et je tends mon ordonnance à la pharmacienne. Qui me souris et me dis « pas de soucis, je vous le commande, on l’aura lundi ».
Et là, je m’effondre. Lundi, ce n’est pas possible, il me le faut pour ce soir !!

Heureusement, j’ai beaucoup de chance. Une des pharmaciennes est une grande gueule ancienne patiente du centre et prends son téléphone. Elle râle, explique que les fournisseurs sont fermés à cette heure là, que ce n’est pas possible de prévenir les patientes si tard le samedi, etc.
Elle râle tant et si bien qu’elle obtient une dose de secours, que je dois aller chercher à la clinique, le centre étant fermé.

Tout est bien qui finit bien, car j’ai pu récupérer ma boîte supplémentaire et remercier ma pharmacienne et ses collègues pour leur gentillesse.

Mais je suis au bord des larmes et épuisée. Tout allait trop bien jusque là, il fallait bien que DNLP nous rappelle QUI commande bordel !!

Et niveau boulot, ça me pose de gros problèmes ; comment justifier qu’une « opération » soit repoussée au dernier moment ? Et que je sois trop mal en point pour venir quand même lundi ?
Mon patron va finir par croire que je le prends pour un con…

32 réflexions au sujet de « Il fallait bien un couac ~ FIV #2 »

  1. Va pour mardi alors !
    Ton patron, il croit ce qu’il veut. Tu seras absente mardi et puis c’est tout ! L’opération est repoussée, oui. « Tu n’as pas eu le choix ». Bon… à priori, une opération, c’est jamais très rigolo. J’espère qu’il sera compatissant.
    La PMA a elle seule, c’est déjà un fardeau. C’est très lourd quand il faut en plus jongler avec nos plannings/ménager notre hiérarchie ou nos collègues.
    Des gros bisous

  2. Absolument d’accord avec Biscotte.
    Ce n’est pas toi, mais ton médecin, qui fixe la date.
    Celle-ci a été reportée et tu n’y peux rien.
    Je suis sûre qu’il comprendra.
    Courage.

  3. Oh ma belle tu dois être fatiguée, stressée et en plus, ils mettent du sable dans les rouages… Repose toi ce we, tu n’y peux rien pour cette ponction, c’est imprévisible… Et ici aussi je galère vis à vis de mes chefs mais finalement, la priorité, c’est cette fiv… Je sais combien c’est dur de recommencer, courage… Tu as un bien beau taux d’oesteadiol :)

  4. Et si tu lui expliquait brièvement la situation?
    Après, ça dépend de tes relations avec lui et de ton envie de te dévoiler.
    Personnellement j’ai expliqué la situation (brièvement, par courrier) à mon inspecteur, et par téléphone à la secrétaire, ce qui fait que quand je l’appelle pour mes arrêts de travail, elle ne se pose pas de questions, elle SAIT pourquoi. Et puis, à l’école, presque tous mes collègues sont au courant aussi. Ça m’évite de mentir.
    Tout le monde est compréhensif et je suis plus sereine.

    Je continue de croiser!

    1. Je ne souhaite pas lui en parler, je pense que malgré nos bonnes relations, il le prendrait assez « mal » donc secret absolu.
      Dans un autre cadre, j’en aurait peut-être parlé mais là, ce n’est pas possible.

  5. Pour ma part, tous mes collègues et mon patron sont au courant depuis le début. Mais cette fois, je n’ai rien dit, j’ai pris 15 jours de congés… Encore faut-il pouvoir le faire !!!
    Je fais aussi ma ponction mardi (déclenchement ce soir à minuit), ça va aller, ne t’inquiète pas pour des problèmes de logisitique, pense uniquement à pourquoi tu fais tout ça. Je sais que ce n’est pas évident de mettre sa vie professionnelle de côté, mais dis-toi que ton boulot attendra mercredi…
    Bon courage pour mardi. J’éspère que tu auras une belle « récolte ».
    Bises.

  6. Si c’est le « chirurgien » qui ne peut pas lundi et qui doit repousser à mardi, tu n’as pas le choix, c’est ce que tu peux expliquer…
    En tout cas, bon dénouement pour l’ovitrelle, et bon courage pour ces derniers jours!
    Pour les patrons, j’ai juste mis au courant mes responsables et mes collègues qui partagent mon bureau. Heureusement que ma grande chef est une femme, et qu’elle a eu des amies en PMA, du coup elle ne m’embête pas trop. Et zut, j’ai des congés, j’ai droit de les utiliser comme je veux ;)

    1. Il me reste des congés, c’est vrai mais comme j’ai droit à un arrêt, je préfère les garder pour plus tard, si j’ai besoin de me reposer.
      J’aurais aimé pouvoir en parler, que ça ne soit pas tabou et ne pas craindre que ça fiche en l’air mes relations avec mon boss :/

  7. Tu as déjà assez de stress comme ça sans te préoccuper de ton patron ( vu la reconnaissance qu’ils en ont au final, tu n’as qu’à lire mon dernier article…)
    Et big up a ta super pharmacienne et je croise les doigts

  8. Il peut y avoir tout un tas de raison qui peut reculer une opération d’une journée, chirurgien retenu sur une urgence, problème technique etc. Pour ma part, j’en avais parlé à mon chef (qui s’était inquiété du nombre de rendez-vous que j’avais à l’hôpital, j’avais une gastrite à l’époque, il a cru que c’était lié à ça. Et puis, il était passé par là lui aussi, ça a aidé…), ce qui m’a permis de la jouer franc jeu avec lui. De son côté, il temporisait beaucoup avec la RH et la hiérarchie (« Oui elle est en retard, et alors elle rattrape ses heures, moi ça me va ! »). Ne t’en fais pas ça va aller. Plein de bonnes ondes, je suis de tout cœur avec toi.

    Bises

    1. Le truc, c’est que la RH, c’est moi ^^
      Et que je n’ai pas d’autres supérieurs que le big boss, je suis en ligne directe (on partage le même bureau en plus). Mais j’ai toujours réussi à cacher mes rdvs (mon plus gros retard c’est 10min) et ce n’est pas plus mal, je suis persuadée qu’il ne comprendrait pas.
      Bises et merci :)

  9. Je comprends ton stress, quand tu as tout planifié et que ça change au dernier moment… Ce qui te gêne c’est d’aller au travail et qu’il ne comprenne pas que tu sois en état de venir alors que tu as une opération le landemain ? Si c’est ça tu peux peut être ne pas aller y aller lundi, et si tu dois vraiment y aller, je pense que tu ne dois pas être toute pimpante non plus avec la stim alors ça devrait passer tout seul non ? Allez essaie de te dire que la fiv passe avant tout ça.
    Plein de bisous.

    1. Oui, c’est ça, ça me gênais de retourner bosser avant une « opération » et de dire « oups, y’a eu un changement hi hi hi » !!
      Finalement, j’ai posé une journée de congé pour aujourd’hui et je serais en arrêt le reste de la semaine.
      Bisous

  10. Quel coup de stress… Heureusement que les choses sont plus ou moins rentrées dans l’ordre du moins pour la prescription. Pour ton boss, si pour une fois tu ne peux pas gérer pour que ce soit transparent, il va tout de même comprendre… Et puis ce n’est pas de ta faute. Allez allez gageons que ce soit la dernière tentative et que ta prochaine prise de tête « planning de boulot » soit plutôt liée à la question « mais comment vais-je faire pour caler mon écho des 12SA entre la réunion avec Trucmuche et le pot de départ de Bidule ?!! »
    Des gros bisous ma belle <3

  11. Heureuse que ça se soit arrangé, merci la pharmacienne !
    Pour ton boss, j’ai vu que tu t’étais arrangée aussi mais si jamais ça devait se reproduire, les opérations repoussées au lendemain, ça arrive :)
    Des bisous !

  12. Hey! je ne savais pas que tu avais un blog! je t’ai trouvée! ;)
    Ahhh, les problèmes de plannings…toute une histoire. Je parle en connaissance de cause, je m’arrache en ce moment les cheveux sur le mien pour essayer de « caser » ma prochaine FIV en toute discrétion…(!)
    Bon courage et bonne chance pour cette ponction, que tout se passe au mieux, je suis avec toi!

    1. Oui c’est fatiguant !! Si seulement on pouvait bénéficier d’une tolérance, comme les femmes enceintes, ce serait quand même plus simple pour tout le monde !!
      Merci pour ton soutien :)

      1. Pas de souci ;-) Je suis contente que la ponction se soit bien passée, je continue à croiser les doigts pour la suite. Bisous ! PS : je crois bien avoir rencontré l’infirmière loufoque…! :-))))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *