Monitorage #2 ~ IAC #1

Ce matin, j’étais encore plus au taquet pour mon second monitorage car, non seulement j’avais fait un malaise vagal la veille juste après l’injection de Gonal (petite nature va !!) mais, ce matin au réveil, j’avais divers symptômes qui m’ont fait penser que j’étais peut-être déjà en train d’ovuler (horreurs !! malheurs !!).

J’ai bien fait marrer les secrétaires en leur disent que j’étais un petit peu en avance, vu que je suis arrivée au centre à 7h35 pour un rdv à 8h10. Mais comme le jeudi, c’est une journée tranquille, j’ai fait ma prise de sang à 7h45 et le Dr Éprouvette m’a reçu dans la foulée. Comme quoi, je ne suis pas tombée du lit pour rien (vu à quel point je dors mal depuis le début des injections, ça compense un peu) !

Bon, mes ovaires travaillent bien mais mon follicule dominant stagne donc on continue le Gonal pendant encore 2 jours. Mais comme le centre est fermé le dimanche, je devrais aussi m’injecter une ampoule d’Orgalutran demain pour éviter d’ovuler ce jour là.

J’ai donc repris rdv pour un troisième monitorage samedi. Espérons que ce soit la bonne et qu’on me donne le feu vert pour l’Ovitrelle !!

Et si tout va bien (j’ai l’impression de me répéter un peu là), le Geek se rendra au labo lundi à 7h30 puis ce sera mon tour 2h plus tard…

14 réflexions au sujet de « Monitorage #2 ~ IAC #1 »

  1. allez allez moi j’y crois!
    c’est dingue par contre comme les recommandations d’un centre à l’autre peuvent différer… nous c’était abstinence onligatoire!
    vous avez bien raison de faire comme vous le sentez au moins pas de regrets!
    bon courage pour l’ovitrelle
    bisous !

    1. Et je pense que d’un gynéco à l’autre ça doit aussi varier. Heureusement que nous sommes débrouillards quand même !!
      L’Ovitrelle ça va, c’est l’Orgalutran et sa grooooose aiguille qui m’inquiète….
      Bisous !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.