Son premier anniversaire

Nous y voilà. Ma petite fille, ma Fergie, a eu un an il y a quelques jours !!

Le matin, son père et moi sommes allés la réveiller en chantant « Happy Birthday ». Elle n’a pas compris mais elle a apprécié l’attention et nous avons joué tous les trois avec son premier cadeau (des Duplo) avant de partir au boulot et chez la nounou. Et ce week-end, elle a été pourrie gâtée par ses grands-parents, son oncle et son arrière-grand-mère. Des jouets partout, du papier coloré à n’en plus finir, des bulles et des ballons. C’était un chouette moment :)

Le seul bémol, c’est qu’elle a été très malade ces dernières semaines. Nous avons même gagnés un tour en ambulance aux urgences pédiatriques. Ce ne sera pas notre meilleur souvenir, clairement !!

C’est une petite fille très vive, débrouillarde et curieuse de tout. A part quelques mots (papa, maman et chat), elle ne parle pas mais sait se faire comprendre. Merci la langue des signes qui lui permet de communiquer avec nous. Elle ne marche pas non plus. Enfin si elle trouve un truc à pousser, elle se met debout et roule ma poule ! Mais sans appui, elle ne se déplace pas donc on va dire que ça ne compte pas ;)

C’est mon mini bébé, en pleine forme mais tout en bas des courbes. Elle est toujours allaité à la demande, dors toujours avec nous sauf pour les siestes que nous essayons de lui faire faire dans sa chambre. On a changé de poussette et remplacé notre tank par une Quinny qui se plie et prends très peu de place dans mon coffre. Ceci dit, ma collection de moyen de portage s’étoffe discrètement…

Fergie a 6 dents, c’est un régal de la voir manger en faisant « mmmm ». Bon, nous sommes en phase d’apprentissage de la gravité donc elle jette tout mais ça devrait passer ^^

J’espère que tout va bien pour vous, que les bébés poussent, qu’ils s’accrochent enfin ou qu’ils naissent <3

8 mois

« Encore 4 mois avant son premier anniversaire » me disait le Geek il y a quelques jours. Petite remarque anodine qui m’a serré le cœur. L’année dernière, à la même époque, j’étais arrêtée et toute ma vie tournait autour de ce ventre enfin rond.

Cette année, j’aurais du reprendre le boulot. J’avais envie, j’avais hâte de retrouver un peu de temps pour moi, d’avoir des journées structurées. Et puis mon boss étant ce qu’il est, un connard, il m’a annoncé qu’il ne voulait plus travailler avec moi. Mes compétences ne sont pas remises en cause mais, vous comprenez, une grossesse, un arrêt maladie et un congé parental, c’était sûrement planifié de longue date !!

J’ai levé les yeux au ciel et j’ai demandé des sous parce que bon, ce n’est pas très joli joli comme façon de faire…

Du coup, je me retrouve au chômage mais comme nous avions trouvé une chouette nounou, pas question de la laisser filer alors Fergie a commencé l’adaptation. Et ce n’est pas facile. Nous avions pourtant commencé à intégrer quelques petites séparations, le temps d’un ciné ou d’un rendez-vous, mais elle a bien compris qu’il se tramait un truc différent et nous fait savoir que ça ne lui plait pas.

Hier elle a pleuré quand je suis partie. Et moi je pleurais devant la porte de l’ascenseur, résistant à l’envie féroce d’y retourner pour récupérer mon bébé !!

Mais Fergie n’est plus un tout petit bébé et elle nous le fait savoir. A 8 mois, son développement moteur a même surpris la pédiatre. Elle est passé en quelques jours seulement du bébé immobile au bébé qui se déplace à toute vitesse à quatre pattes. Et rebelote, quelques jours plus tard, elle se mettait debout et avance maintenant en se tenant le long des meubles…

Comme nous sommes des hippies-bobo-bio, elle est toujours allaitée, portée et cododotée. Et nous avons commencé la diversification sans purées mais directement avec des morceaux (DME : diversification menée par l’enfant). Et depuis que 2 dents sont sortis, il faut faire gaffe à ne pas se faire mordre !! lol !! Nous allons aussi une fois par semaine à un atelier de « Signes avec Bébé » et c’est plutôt chouette :)

Voilà, en dehors de quelques remous professionnels, la vie avec notre fille est quand même vachement sympa, bien qu’un poil fatigante ^^

6 mois

Aujourd’hui Fergie a 6 mois.

Ma grande fierté c’est de dire que malgré tous les embûches, je l’allaite toujours.

Les tétées ponctuent nos journées et nos nuits. On commence à trouver un rythme entre les siestes, les ballades, les couches, les lessives, les jeux et, surtout surtout, les câlins.

Parfois, on se regarde avec le Geek et on se dit « Woaw, il est à nous ce bébé »

Mon chéri est un super papa. Il s’occupe sans rechigner des couches les plus débordantes, invente des chansons et des jeux. Il est raide dingue de sa fille et elle le lui rends bien :)

La reprise approche, j’ai donc commencé la recherche du Graal, aka la nounou parfaite ou la chouette crèche. J’essaye de ne pas trop y penser, ça me donne mal au ventre…

Retour en arrière

Lundi, en sortant de chez la pédiatre, nous nous sommes dis avec le Geek qu’on pouvait peut-être faire un saut à notre ancien QG, sobrement intitulé « assistance médicale à la procréation » sur le devant du bâtiment.

Les portes de l’ascenseur s’ouvrent. On se regarde quelques secondes, on hésites mais on sort quand même dans ce couloir trop familier.

On ne se sent pas très à l’aise avec notre grosse poussette voyante et notre bébé.
Je me souviens quand nous attendions notre tour et que, parfois, on croisait un couple heureux avec leur petit, venu le présenter ou lancer le second. Tout le monde les regardait avec de l’espoir (« c’est possible, ça peut marcher ») et de l’amertume (« qu’est-ce qu’ils viennent faire là, à nous agiter leur réussite sous le nez »). Bref, vous voyez de quoi je veux parler. Et là, ce couple, c’était nous…

Mais nous ne croiserons qu’un homme seul venu confirmer un rendez-vous et les deux couples qui attendent leur transfert au labo ne nous verrons pas passer.

Arrivés au secrétariat, on se sent un peu bêtes de dire « On se demandait si le Dr Éprouvette est là, on voulait lui présenter notre fille ».
Les filles nous reconnaissent, elles se souviennent même de mon prénom. Elles nous disent que notre gynéco est en train de faire des transferts mais qu’elle ne devrait pas tarder à repasser.

Et effectivement, après quelques minutes là voilà qui arrive. Elle passe à côté de nous sans nous voir, les yeux rivés sur son smartphone et déjà en train de dicter ses consignes pour les prochains transferts.

Alors qu’elle s’apprête à s’enfermer dans son bureau, le Geek l’interpelle.
Elle nous regarde quelques secondes, regarde la poussette puis « Oh ! Monsieur et Madame Kaellie ! » (Dans notre centre, tout se fait au nom de la femme. Et comme nous ne sommes pas mariés, c’est mon nom qu’elle connaît).

Nous sommes très émus de lui présenter Fergie. Après tout, c’est grâce à elle et à l’équipe du centre qu’elle est là. Elle nous complimente, notre puce est très jolie et très éveillée.  En rigolant, on lui dit qu’ils ont bien choisi les gamètes et elle nous réponds que oui, ici ils ne font que de beaux bébés ;)

Elle m’interroge ensuite sur mon accouchement qu’elle qualifie de compliqué. Elle semble sincèrement désolée que tout soit parti en cacahuète et ça me touche. Puis il est temps de la laisser repartir et de dire au-revoir. Nous sommes émus, c’est une page de notre vie de couple qui se ferme, mais heureux.

En partant, nous disons « bonnes fêtes et à bientôt !! ». Après tout, qui sait, il nous reste trois Findus…

Bienvenue dans le monde merveilleux des grossesses à risques

Avec l’hypertension, j’avais mis un petit pied timide dans la catégorie « grossesses à surveiller » avec des rendez-vous mensuels chez la cardiologue, des auto-mesures tensionnelles 3 fois par jour et des visites hebdomadaires des sages-femmes. Depuis 3 jours, j’ai définitivement basculé dans la catégorie au-dessus, celle des « grossesses à risques ». Merci à cette saloperie d’HGPO qui a révélé un diabète gestationnel !!

A mon suivi habituel, on rajoute donc une visite supplémentaire des sages-femmes par semaine avec monitoring, des rendez-vous mensuels avec une diététicienne et avec une diabétologue, plus des échos intermédiaires pour vérifier la croissance de Fergie et, cerise sur le cupcake, six glycémies capillaires par jour. Moi qui pensais en avoir terminé avec les piqûres, me voilà à me balader avec un « lanceur de fléchettes » ^^

Pourtant, j’ai pris moins de 5kg à la veille de ma 27ème SA (ouais bon, soyons honnête, je partais quand même avec du rab made in PMA), je ne fais pas énormément d’écarts, ma glycémie à jeune en début de grossesse était nickel, bref je pensais passer au-travers. Mais c’était sans compter sur l’hérédité, of course. Alors merci maman pour l’hypertension et merci mamie pour le diabète :D

A priori, si Fergie ne se décide pas avant, je serais déclenchée début octobre. Enfin ça, si c’est si et seulement si j’arrive à maîtriser ma glycémie. Dans le cas contraire, ce sera insuline et déclenchement possible dès mi septembre. Autant vous dire qu’après avoir du dire adieu à mon rêve d’AAD, je l’ai mauvaise à l’idée que mon accouchement physio me passe aussi sous le nez !!

J’ai la chance, le bonheur immense d’être enceinte d’une petite fille en bonne santé. Mais merde, DN, t’es vraiment une salope ! Tu ne nous en pas assez fait baver avant, faut que t’en rajoutes une couche ?! Je pense à toutes les copines qui se battent encore pour y croire un tout petit peu, à celles qui sont alitées, avec des hématomes, des décollements, des MAPs et que sais-je encore !

Bon, il ne faut pas que je m’énerve trop, ce n’est pas bon pour ma tension ^^

Dans un registre plus léger, nous avons commencé à vider la chambre de mademoiselle (enfin le Geek vide, moi je fais chef de chantier ^^) et à faire quelques achats. Malgré la super liste de Céline, nous ne sommes pas hyper organisés (un comble vu mon métier) et elle a déjà quelques vêtements mais pas encore de lit :D

Sinon, nous avons réussi à réduire notre short-list à 22 prénoms, autant vous dire qu’il y a encore pas mal de boulot !! Par contre, nous avons d’ors et déjà choisi le nom de famille de Fergie. Elle portera celui de son papa, ce qui a mis un léger froid lors de la petite fête que j’avais organisé pour annoncer son sexe aux futurs grands-parents. J’ai été assez maladroite, je le reconnais, mais ils n’avaient qu’à pas tous me gaver, na !

Je vous donnerais plus de nouvelles à la fin du mois après l’écho de croissance et les rdvs avec la diététicienne et la diabétologue :)

Où il est question de cervelet, de rachis et d’appareil génital…

Aujourd’hui, à 23SA tout pile, c’était donc le jour tant attendu de l’écho morpho !!

Dans la salle d’attente, le Geek et moi sommes fébriles mais le Docteur vient nous chercher rapidement. Elle nous accueille dans son cabinet et nous demande si nous sommes d’accord pour que son étudiante participe. Comme nous n’y voyons pas d’inconvénients, on s’installe tout de suite, moi sur le fauteuil d’examen, le Geek à mes côtés.

Elle pose le gel froid, la sonde et, magie de la technologie, Fergus apparaît à l’écran. Enfin, soyons honnêtes, des trucs pas très identifiables pour le commun des mortels apparaissent à l’écran ;)

L’échographiste repère immédiatement THE détail que nous attendons avec impatience et nous demande si nous voulons connaître le sexe de notre bébé. Ho que oui !!! :D Mais vous allez devoir attendre, je vous raconte le reste d’abord ^^

Bébé n’est pas hyper coopératif !! Sa position en siège et dos à nous ne facilite pas les choses. Heureusement, le médecin peut quand même prendre toutes les mesures nécessaires. Nous voyons passer son cerveau, ses reins, sa colonne, sa vessie, etc. Elles portent une attention toute particulière au cœur, surtout que c’est le but du mémoire de l’étudiante si j’ai bien compris. Nous avons donc droit à des commentaires incompréhensibles mais qui semblent satisfaire les deux professionnelles. L’échographiste nous dit que notre bébé, en tant que bébé en pleine forme, servira de témoin par rapport à des bébés plus petits. Elles poursuivent leurs mesures, toutes plus rassurantes les unes que les autres (à la fin, l’étudiante prendra la main pour reprendre quelques mesures, histoire de comparer leurs points de vue).

Petite anecdote, nous avons droit à un beau pipi en direct live ^^ Elles essayeront bien de nous avoir un beau profil en 3D mais aïe, c’est moche avec un bébé qui fait la gueule ! lol !

A cause de mon hypertension, l’échographiste porte une attention toute particulière au poids de Fergus mais, surprise, on est loin du petit bébé attendu ! Notre cacahuète pèse environ 600g, ce qui la place dans le 80ème percentile !! Malgré le poids de la bestiole, on prends quand même rdv dans 1 mois pour une écho de contrôle de la croissance. Better safe than sorry comme dit mon Geek.

On finit tout ça par une petite écho rapide de mon col demandé par la sage-femme à cause des douleurs au bas-ventre que je me trimbale depuis une dizaine de jours maintenant. RAS, col parfait à 49mm.

Et maintenant, je suis heureuse de vous annoncer que Fergus devient Fergie !! Nous attendons une petite fille <3 <3 <3