2013, une bonne et une mauvaise nouvelle

La bonne nouvelle, c’est que le Geek et moi avons craqué pour un voyage à New York !! Nous partons fin février pour 8 jours dans la Grosse Pomme !!

La mauvaise nouvelle, c’est que l’IAC n°1 est un échec. Taux inférieur à 1ui. Fin du rêve, tout le monde descend.

Malgré tout, je veux y croire pour 2013. Pour moi, pour vous, pour nous toutes.
Alors je vous souhaite une merveilleuse année 2013, pleine de nausées, de vergetures, de contractions et de caca jaune d’or !! Moins de larmes et de combats, plus de sourires et de victoire !!

Bilan ~ IAC #1

Maintenant que l’aspect technique de cette première tentative de conception de l’héritier est derrière moi, j’ai eu envie de faire un petit bilan !!

Je vous propose donc un petit retour en arrière :

J3 : Rdv avec le Dr Éprouvette qui est ok pour débuter les IAC. Coup de bol, je suis en tout début de cycle donc on commence tout de suite !

J5 : Première injection de Gonal. Le Geek me lit les consignes pendant que je tripote le stylo pour me familiariser avec avant de me piquer. Finger in the nose !

J8 : Premier monitorage, après 3 jours de Gonal à 75ui, qui donne une LH à 3.2, la Progestérone à 1.2 et l’Estradiol à 106.

J10 : Second monitorage, après encore 2 jours de Gonal à 75ui, qui donne une LH à 3.3, la Progestérone à 1.5 et l’Estradiol à 186.

J12 : Troisième monitorage, après encore 2 jours de Gonal à 75ui et Orgalutran 0.5ml, qui donne une LH à 1.8, la Progestérone à 1.0 et l’Estradiol à 214. Déclenchement de l’ovulation avec une injection d’Ovitrelle à 21h30.

J14 : C’est le grand jour !! Le Geek donne de sa personne et, après quelques péripéties, le Dr Éprouvette m’insémine à midi pétante avec 1,3 millions de zozos.

Donc au total, je me serais fait 9 injections avec 3 produits différents, dans le ventre et dans la cuisse. Visiblement, mes gros follicules de J3 sont des paresseux et, d’après le Dr Éprouvette, le premier monitorage était de trop. Mais bon, ça ne me semble pas si aberrant que la toute première tentative soit un peu brouillonne, il faut bien ajuster les différentes paramètres.

J’ai entamé l’EstimaGé à DPO 1, à raison d’un par jour et bien que ce soit tout sauf agréable, je considère que je ne suis pas à plaindre. Mes bleus sur le ventre sont d’un violet/vert très seyant mais ils commencent déjà à s’estomper.

Finalement, le plus dur est devant nous : attendre 15 jours pour faire une prise de sang…

Monitorage #3 ~ IAC #1

Ce matin, je suis allé à mon  troisième monitorage avec le Geek sous le bras.

Pas de bol pour lui, l’attente fut biiiiien plus longue que pour les monito précédents (plus d’une heure de retard) et le Dr Éprouvette étant absente ce jour là, c’est une de ses collègues qui s’est occupé de moi. Collègue très sympa au demeurant mais un peu speed ; elle nous a expédié en 6min top chrono. Bon, ceci dit, je comprends, elle ne nous connait pas et les sujets de conversations sont un chouilla limités.

Bilan, j’ai un beau follicule de 18mm à gauche, un second beau follicule un tout petit peu moins mature, une glaire de compète et un endomètre au top.

Donc c’est bon, nous avons le feu vert pour l’Ovitrelle (j’ai fait une petite danse de la joie, ce qui m’a valu un « arrêtez de gigoter » amusé de la gynéco ^^).

Je vais donc me piquer ce soir à 21h30 et l’insémination aura lieu lundi à 9h30 !!

D’ici là, à nous les séances de poney (dédicace à Madame Pimpin) :D

Monitorage #2 ~ IAC #1

Ce matin, j’étais encore plus au taquet pour mon second monitorage car, non seulement j’avais fait un malaise vagal la veille juste après l’injection de Gonal (petite nature va !!) mais, ce matin au réveil, j’avais divers symptômes qui m’ont fait penser que j’étais peut-être déjà en train d’ovuler (horreurs !! malheurs !!).

J’ai bien fait marrer les secrétaires en leur disent que j’étais un petit peu en avance, vu que je suis arrivée au centre à 7h35 pour un rdv à 8h10. Mais comme le jeudi, c’est une journée tranquille, j’ai fait ma prise de sang à 7h45 et le Dr Éprouvette m’a reçu dans la foulée. Comme quoi, je ne suis pas tombée du lit pour rien (vu à quel point je dors mal depuis le début des injections, ça compense un peu) !

Bon, mes ovaires travaillent bien mais mon follicule dominant stagne donc on continue le Gonal pendant encore 2 jours. Mais comme le centre est fermé le dimanche, je devrais aussi m’injecter une ampoule d’Orgalutran demain pour éviter d’ovuler ce jour là.

J’ai donc repris rdv pour un troisième monitorage samedi. Espérons que ce soit la bonne et qu’on me donne le feu vert pour l’Ovitrelle !!

Et si tout va bien (j’ai l’impression de me répéter un peu là), le Geek se rendra au labo lundi à 7h30 puis ce sera mon tour 2h plus tard…

Monitorage #1 ~ IAC #1

Ce matin, pauvre de moi, le réveil a sonné à 6h15. Après ma douche, j’ai constaté que non seulement il y avait un brouillard de folie mais, qu’en plus, j’allais devoir gratter mon pare-brise. Si ça n’avait pas été aussi important, croyez-moi, je serais retourné dare-dare sous ma couette avec le Geek et le Chat !!

Ceci dit, ça ne m’a pas empêché d’arriver au centre à 7h30 alors que j’avais rdv à 7h50. J’en ai donc profité pour somnoler un peu sur ma chaise. A 7h52, la laborantine m’appelle pour ma prise de sang. On papote un peu, elle est très sympa puis j’ai à peine le temps de poser mes fesses sur ma chaise dans la salle d’attente que le Dr Eprouvette vient me chercher.

Finalement, avec le biologiste, ils ont re-regardés notre dossier et vu mon âge (bientôt 32 – même si avec mes converses fluo et mon t-shirt tête de mort on dirait que j’en ai 16) et la qualité des zozos du Geek, ils préfèrent partir sur 3-4 IAC maximum, au lieu des 6 initialement prévues, puis les FIV. Espérons que l’on n’ait pas à aller jusque là !

Ensuite nous sommes passés aux choses sérieuses et mes petits follicules réagissent bien mais ne sont pas encore complètement mûrs. Donc on repart sur 2 jours de Gonal à 75ui et un monitorage de plus jeudi matin à 8h10.

Si tout est ok, on revient samedi au centre pour l’insémination !!

Alors malgré le brouillard et le froid, c’est une belle journée :D

La suite du programme…

Hier, fébriles, le Geek et moi sommes arrivés au centre de PMA avec un peu d’avance sur notre rdv. Mal nous en a pris, nous ne sommes passé qu’une heure 45 plus tard…

[Petite parenthèse : un couple s’est pointé dans la salle d’attente avec leur petite fille de 18 mois environ. En face de moi, il y avait une jeune femme blonde et j’ai vu l’envie et la tristesse dans ses yeux, comme le Geek les as vu dans les miens. Quelque part, je comprends, ils n’avaient probablement personne pour la garder. Mais quand même, j’ai trouvé ça déplacé (même si elle avait visiblement été conçu ici). Je suis aigrie ou bien ?]

C’est donc un Dr Éprouvette bien crevée de sa journée, mais souriante, qui nous a reçu. Nous lui avons donc transmis nos derniers résultats et, comme nous, elle était satisfaite de l’évolution du spermo. Et ce que j’apprécie avec elle, c’est qu’on rentre tout de suite dans le vif du sujet.

Donc avec l’accord du biologiste, nous entamons un parcours de 4 à 6 IAC !!!

Et grooooooooose cerise sur le gâteau, malgré la fermeture du centre pour les fêtes, nous entamons notre première IAC dès maintenant !!

Alors, pour parler technique, je vais devoir m’injecter du Gonal-F à 75ui (petite joueuse quoi) de J5 à J7. Puis je retourne au centre à J8 pour une écho et une prise de sang et, selon les résultats, je devrais m’injecter l’Ovitrelle en suivant. Vous imaginez ? Ça veut dire que nous aurons peut-être notre première insémination la semaine prochaine !!!

Alors pourquoi tant de précipitation me direz-vous ? Hé bien c’est que même à J3, j’ai déjà 2 follicules de 11 et 12mm à gauche et que le Dr Éprouvette ne veut pas risquer de les perdre. Et comme il n’y aura probablement pas de tentatives en janvier, nous nous sommes précipités au secrétariat pour déposer notre dossier administratif (qui a fait glousser de joie notre gynéco : « si tous les patients étaient aussi organisés que vous, ce serait teeeelement bien ») et finaliser toute la paperasse.

Tout ça est probablement un peu brouillon mais voilà, nous sommes hyper heureux le Geek et moi et, surtout, soulagés d’un gros poids !!