Le compte à rebours est lancé !

Avec le Geek, nous avons eu pour la deuxième fois l’occasion de tester les urgences de notre maternité. Sauf que cette fois, j’y ai passé la nuit.

Après un monito qui confirme que Fergie ne bouge pas assez, un pipi sur les doigts dans le tube, 5 prises de tension et une énorme prise de sang, me voilà installée dans une chambre de pré-travail. C’est plutôt pas mal, on visite les lieux avec le Geek : un lit, un grand fauteuil pour le papa, une salle de bain avec douche, une télé et une grande baie vitrée qui donne sur les jardins. C’est con, il commence à faire nuit, on en profitera pas.

Heureusement que ma sage-femme m’avait dit de prendre ma brosse à dent et une culotte ! Par paranoïa, j’ai aussi mis dans mon sac un doudou, une couche et un body pour Fergie…

Le deal avec le gynéco de garde est très simple ; soit tout va bien et je peux rentrer à la maison le lendemain, soit mes résultats sont limites et ils me déclenchent d’ici 48h00, soit, scénario catastrophe, ils me césarisent dans la nuit.

Tout dépendait donc de mon résultat au test de Kleihauer-Betke. C’est une analyse de sang qui permet de vérifier la présence, ou non, de globules rouges du bébé dans le sang maternel, ce qui pourrait annoncer une défaillance grave du placenta.

Je vous rassure tout de suite, après une nuit chaotique, j’ai pu rentrer à la maison dès le lendemain matin. Bilan limite mais pas de pré-éclampsie, pas de positif au Kleihauer.

Ceci dit, comme mon bilan sanguin continue à se dégrader lentement mais sûrement (plaquettes en baisse et acide urique en hausse), je suis passé en surveillance « haute ». Ce qui est rassurant, c’est que je n’ai pas de signes cliniques et que Fergie a repris ses cours de Zumba.

Au programme des jours qui viennent il y a : un nouveau bilan demain matin (les pds tous les 2 jours, que de souvenirs !!), un monito samedi avec ma sage-femme et rdv avec ma gynéco lundi matin. Une seule certitude, je n’irais pas à terme…

Aujourd’hui, je suis à 37SA+3 ; on lance les paris sur l’arrivée de Fergie ?!

J-45

Ma DPA étant prévue pour le 20 octobre, il reste aujourd’hui 45 jours avant the D-day !

Niveau santé, j’arrive plutôt pas mal à gérer mes glycémies donc la diabétologue est contente et j’échappe à l’insuline (toujours « pour le moment », on verra au prochain rdv !!). Quant à ma tension, elle a eu tendance à remonter tout doucement ces dernières semaines alors la Cardiologue a préféré augmenter mon traitement. Je suis toujours bien surveillée et les 2 monitos hebdomadaires rythment ma semaine.

Niveau grossesse, mon ventre mesure désormais 116cm de diamètre !! Le régime pour le diabète limite ma prise de poids, je suis donc à +4,3kg depuis le début (après une perte de 2kg au début du régime, j’ai repris tout doucement ma courbe). Fergie est très active et sa tête en bas ne la gêne pas pour ses cours de Zumba ou de Kick-Boxing. Elle a par contre tendance à prendre mon col pour un doudou et je vous assure que ça fait mal !!

J’ai aussi commencé les cours de préparation à l’accouchement avec une des sage-femmes qui me suit depuis mai. Le cours sur l’anatomie féminine était un peu redondant pour moi (merci la PMA ^^) mais j’ai quand même appris 2-3 trucs. Hier, nous avons abordé la fameuse question du « quand faut-il partir à la maternité ? » et c’était déjà plus fun. Je crois que c’est THE question que se pose la femme enceinte quand le terme approche !! En gros pour résumer, il faut 3 conditions : des contractions régulières, des contractions qui font mal et des contractions qui ne s’arrêtent pas. Il y a d’autres raisons moins fun, plus médicales, comme la pré-éclampsie dans mon cas, ou le fait que bébé ne bouge plus, mais on va partir du principe que tout va bien hein !

Petite parenthèse entre nous : Le seul truc qui me pose problème, c’est la partie visualisation de la sophrologie à la fin du cours. Quand la sage-femme nous a demandé, au premier cours, d’imaginer notre enfant, pas un nourrisson mais un petit qui tient sur ses jambes, j’ai bloqué. Je voyais tout le reste, le Geek, notre jardin, mais pas moyen de visualiser Fergie. J’en ai discuté avec la sage-femme qui m’assure qu’après tant de temps à se protéger, c’est normal d’avoir des difficultés à se projeter dans l’après. Comme disait l’une d’entre vous, notre but, à nous Pmettes, ce n’est pas la grossesse finalement, mais bien de tenir un enfant en bonne santé dans nos bras. Et ça, pour le moment, ça reste quand même un peu abstrait pour moi…

La sage-femme nous avait demandé d’apporter la liste des fournitures demandées par nos maternités respectives et les différences sont assez amusantes à souligner. Par exemple, je dois apporter 50 couches (c’est précis ! lol !) tandis que mes 2 camarades doivent apporter 3 draps housse pour le berceau. Bon, perso, vous commencez à me connaître un peu, j’ai préparé une liste trèèèèès détaillée de ce que je veux apporter en salle de naissance et pour le séjour. Le Geek lève les yeux au ciel quand j’en parle mais comme je n’aime pas les hôpitaux, autant rendre mon séjour le plus confortable possible ^^ Je me suis donc très largement inspirée de la célèbre liste de Marie, des Mamans Testent (ici pour la dernière version).

J’ai aussi supplié le Geek de me laisser jouer à la Pregnant Bitch au moins une fois (il a fini par céder pour avoir la paix :p ) et nous avons donc fait une séance « gros bidon et guimauve » avec une photographe professionnelle. Un peu mal à l’aise au début, nous avons finalement passé un chouette moment. Je vous épargnerais les photos, je sais que certaines d’entre vous sont très fragiles en ce moment.

La chambre de Fergie est terminée, manque plus qu’un peu de déco, les meubles sont montés et j’ai commencé les lessives. Il me manque 2-3 petites choses mais je pense qu’on peut dire que nous sommes relativement prêt à l’accueillir. Bon, par contre, Fergie n’a toujours pas de prénom « officiel » et c’est un poil embêtant, on va se retrouver à la maternité comme 2 couillons :D

La gynéco me dit qu’elle a le « droit » d’arriver à partir du 15 septembre. L’impatience commence à me gagner, j’ai hâte de rencontrer ma fille, notre fille <3

La tête à l’envers !

Ce matin, à 32SA+2, le Geek et moi sommes retournés à la clinique du centre FIV pour l’écho du 3ème trimestre. J’y vais aussi pour mes rdvs chez le cardiologue et, c’est « marrant », il me faut à chaque fois faire un effort conscient pour me diriger vers l’entrée de la clinique et non pas vers l’entrée du centre. Les habitudes ont la vie dure !!

Bref, même si nous avons été reçu avec un peu de retard, l’écho c’est super bien passé et le médecin a vraiment pris le temps d’examiner notre fille. Fergie est trèèèèèèès active et les sensations ont changées depuis quelques jours. Et c’est normal, elle s’est retournée !! Le Geek était tout heureux, il l’avait en effet senti effectuer une drôle de rotation alors qu’il avait la tête sur mon ventre <3

Elle a donc maintenant la tête en bas et ce sont ses pieds et ses fesses que je sens entre mon nombril et mes seins (bon, par contre, l’écho 3D de ses fesses avec ses grandes lèvres, c’est un poil too much ^^). Mon utérus s’est en effet bien étendu. En même temps, je ne suis pas très grande, c’est proportionnel à ma taille de minipouce ;)

Si vous ajoutez à ça le fait que le Geek a fini de peindre la chambre et que le déclenchement semble s’éloigner (grâce à des glycémies et une tension sous contrôle), tout va bien !!

Grossesse pathologique oblige, on y retourne vers 36SA pour un dernier contrôle. Ensuite, elle aura le feu vert pour débarquer…

Je me souviens du 11 août 2011…

Le 11 août 2011, le Geek me proposait enfin d’arrêter la pilule. Nous n’étions qu’amour, joie et papillons. Je nous imaginais annoncer une grossesse à nos familles à Noël.

Le 11 août 2012, j’avais déjà écrit 8 articles sur mon blog tout beau tout neuf et nous commencions à trouver le temps long. Tout allait s’enchaîner assez vite après ça mais nous étions encore naïfs et plein d’espoir.

Le 11 août 2013, FIV#1 était un échec et garder la tête hors de l’eau était souvent une gageure. Nous nous sommes beaucoup renfermés sur nous même mais, heureusement, grâce à vous, nous n’étions pas seuls.

Le 11 août 2014, notre fille fait des cabrioles dans mon ventre. Nous sommes heureux, tout simplement, mais tellement plus conscients de la chance qui nous a été donné.

.

Sans vous, sans nos rires et nos larmes partagés, rien n’aurait été pareil. Vous nous avez donné du courage et de la force, nous espérons vous avoir nous aussi apporté un petit quelque chose <3

Brèves #16 : témoignages sur le don d’ovocytes

Chez les Pmettes, on connait les receveuses mais presque jamais les donneuses alors je voulais partager avec vous, si vous ne les connaissez pas déjà, deux témoignages de copines qui ont fait un don d’ovocytes.

Il y a d’abord celui d’Eve Petite Souris, qui a une petite fille et qui, malgré une hyperstim sévère, ne regrette pas.

Le don d’ovocyte partie 1, partie 2, partie 3, partie 4, partie 5 et partie 6

Puis Madame Sioux, qui a un petit garçon et une petite fille, et que le don travaillait depuis un moment.

La réflexion puis le don d’ovocytes

Je trouve leur démarche admirable, parce que se coltiner les injections, la ponction et tout le tralala pour soi ce n’est pas une sinécure, alors le faire pour de parfaits inconnus, c’est vraiment un très beau geste.

Encore merci les filles et bravo <3

ovocytes

On attaque tranquillement le 3ème trimestre

Promis, en août, j’essaye de poster plus d’un article ^^ Bon, entre nous, j’avais besoin d’hiberner un peu. Vous l’avez sûrement remarqué, mon activité ici et chez vous est passé de « ralentie » à « quasi nulle ». Bon, je continue à vous lire mais je ne sais pas forcément quoi répondre (toujours cette peur d’être maladroite, de blesser, on en sort jamais je crois). Bref.

Déjà le troisième trimestre. Je me revois me lever le matin de la ponction comme si c’était hier. Pourtant, je suis aujourd’hui à 30SA + 2 et, d’après ma super application, il reste 75 jours avant l’arrivée de Fergie.

Nous avons d’ailleurs commencé à passer la seconde niveau préparatifs et je reçois des colis 2 à 3 fois par semaine. Le Geek et moi avons acheté son lit et la commode que nous allons transformer en table à langer (rapport au fait que je me classe chez les mini-pouces). Il y a aussi plein de vêtements achetés ou offerts et quelques « babioles » comme la baignoire (un Shantala rose fluo, j’adore !!), le siège auto et la poussette. J’ai aussi profité d’une vente privée pour acheter des couches bio en attendant de me lancer dans les lavables (on verra si j’aurais toujours le courage).

Comme le Geek est en congé la semaine prochaine, on va en profiter pour finir la chambre. Parce que c’est bien beau d’avoir du matos, si on a pas d’endroit où le ranger, c’est ballot ^^ Mon père et mon beau-père se relient pour finir 2-3 autres trucs dans la maison, comme la salle de bain ou l’électricité. Ça avance tranquillement mais j’ai hâte que ce soit terminé !!

Niveau boulot, mon boss est aux abonnés absents. Il a quand même essayé de m’entuber au niveau de mes congés car notre convention collective me permet de cumuler des jours même en étant en arrêt, ce qu’il avait volontairement zappé sur mon dernier bulletin. Pas de bol, la responsable des RH, c’est moi et je connais notre CC quasiment par coeur ^^  Ceci dit, j’ai quand même de chouettes collègues qui me tiennent au courant de la vie de l’entreprise.

A l’écho de surveillance, à 28 SA tout pile, Fergie pesait déjà un bon kilo. Elle reste dans la moyenne haute niveau poids mais comme les autres mesures sont plus « standards », il leur est difficile de se prononcer sur une estimation de poids à la sortie. Ça oscille entre 3.2kg et 3.8kg. Autant vous dire que je préfère la première option !! En tout cas, ni mon diabète, ni mon hypertension ne semblent lui porter préjudice. Elle se porte bien, elle est vive et les monitos sont nickels.

J’ai découvert la « joie » des contractions il y a quelques jours, après une fugue féline qui m’a valu une grosse frayeur. Heureusement, Grand Chat est rentrée saine et sauve à la maison et après du repos et du spasfon, ça c’est aussi calmé de mon côté. J’en ai encore de temps en temps mais rien de grave selon ma sage-femme (à mon terme, moins de 15 par jour ce n’est pas inquiétant). Et vu la vivacité de Fergie, il est normal que mon utérus soit réactif.

Pour finir sur une note positive, grâce au super régime spécial diabète gestationnel, j’ai perdu un kilo. Ce qui fait que, depuis le jour de la ponction, j’ai pris en tout et pour tout 3.8kg. Vous me détestez là, non ?! :D

Bienvenue dans le monde merveilleux des grossesses à risques

Avec l’hypertension, j’avais mis un petit pied timide dans la catégorie « grossesses à surveiller » avec des rendez-vous mensuels chez la cardiologue, des auto-mesures tensionnelles 3 fois par jour et des visites hebdomadaires des sages-femmes. Depuis 3 jours, j’ai définitivement basculé dans la catégorie au-dessus, celle des « grossesses à risques ». Merci à cette saloperie d’HGPO qui a révélé un diabète gestationnel !!

A mon suivi habituel, on rajoute donc une visite supplémentaire des sages-femmes par semaine avec monitoring, des rendez-vous mensuels avec une diététicienne et avec une diabétologue, plus des échos intermédiaires pour vérifier la croissance de Fergie et, cerise sur le cupcake, six glycémies capillaires par jour. Moi qui pensais en avoir terminé avec les piqûres, me voilà à me balader avec un « lanceur de fléchettes » ^^

Pourtant, j’ai pris moins de 5kg à la veille de ma 27ème SA (ouais bon, soyons honnête, je partais quand même avec du rab made in PMA), je ne fais pas énormément d’écarts, ma glycémie à jeune en début de grossesse était nickel, bref je pensais passer au-travers. Mais c’était sans compter sur l’hérédité, of course. Alors merci maman pour l’hypertension et merci mamie pour le diabète :D

A priori, si Fergie ne se décide pas avant, je serais déclenchée début octobre. Enfin ça, si c’est si et seulement si j’arrive à maîtriser ma glycémie. Dans le cas contraire, ce sera insuline et déclenchement possible dès mi septembre. Autant vous dire qu’après avoir du dire adieu à mon rêve d’AAD, je l’ai mauvaise à l’idée que mon accouchement physio me passe aussi sous le nez !!

J’ai la chance, le bonheur immense d’être enceinte d’une petite fille en bonne santé. Mais merde, DN, t’es vraiment une salope ! Tu ne nous en pas assez fait baver avant, faut que t’en rajoutes une couche ?! Je pense à toutes les copines qui se battent encore pour y croire un tout petit peu, à celles qui sont alitées, avec des hématomes, des décollements, des MAPs et que sais-je encore !

Bon, il ne faut pas que je m’énerve trop, ce n’est pas bon pour ma tension ^^

Dans un registre plus léger, nous avons commencé à vider la chambre de mademoiselle (enfin le Geek vide, moi je fais chef de chantier ^^) et à faire quelques achats. Malgré la super liste de Céline, nous ne sommes pas hyper organisés (un comble vu mon métier) et elle a déjà quelques vêtements mais pas encore de lit :D

Sinon, nous avons réussi à réduire notre short-list à 22 prénoms, autant vous dire qu’il y a encore pas mal de boulot !! Par contre, nous avons d’ors et déjà choisi le nom de famille de Fergie. Elle portera celui de son papa, ce qui a mis un léger froid lors de la petite fête que j’avais organisé pour annoncer son sexe aux futurs grands-parents. J’ai été assez maladroite, je le reconnais, mais ils n’avaient qu’à pas tous me gaver, na !

Je vous donnerais plus de nouvelles à la fin du mois après l’écho de croissance et les rdvs avec la diététicienne et la diabétologue :)

Où il est question de cervelet, de rachis et d’appareil génital…

Aujourd’hui, à 23SA tout pile, c’était donc le jour tant attendu de l’écho morpho !!

Dans la salle d’attente, le Geek et moi sommes fébriles mais le Docteur vient nous chercher rapidement. Elle nous accueille dans son cabinet et nous demande si nous sommes d’accord pour que son étudiante participe. Comme nous n’y voyons pas d’inconvénients, on s’installe tout de suite, moi sur le fauteuil d’examen, le Geek à mes côtés.

Elle pose le gel froid, la sonde et, magie de la technologie, Fergus apparaît à l’écran. Enfin, soyons honnêtes, des trucs pas très identifiables pour le commun des mortels apparaissent à l’écran ;)

L’échographiste repère immédiatement THE détail que nous attendons avec impatience et nous demande si nous voulons connaître le sexe de notre bébé. Ho que oui !!! :D Mais vous allez devoir attendre, je vous raconte le reste d’abord ^^

Bébé n’est pas hyper coopératif !! Sa position en siège et dos à nous ne facilite pas les choses. Heureusement, le médecin peut quand même prendre toutes les mesures nécessaires. Nous voyons passer son cerveau, ses reins, sa colonne, sa vessie, etc. Elles portent une attention toute particulière au cœur, surtout que c’est le but du mémoire de l’étudiante si j’ai bien compris. Nous avons donc droit à des commentaires incompréhensibles mais qui semblent satisfaire les deux professionnelles. L’échographiste nous dit que notre bébé, en tant que bébé en pleine forme, servira de témoin par rapport à des bébés plus petits. Elles poursuivent leurs mesures, toutes plus rassurantes les unes que les autres (à la fin, l’étudiante prendra la main pour reprendre quelques mesures, histoire de comparer leurs points de vue).

Petite anecdote, nous avons droit à un beau pipi en direct live ^^ Elles essayeront bien de nous avoir un beau profil en 3D mais aïe, c’est moche avec un bébé qui fait la gueule ! lol !

A cause de mon hypertension, l’échographiste porte une attention toute particulière au poids de Fergus mais, surprise, on est loin du petit bébé attendu ! Notre cacahuète pèse environ 600g, ce qui la place dans le 80ème percentile !! Malgré le poids de la bestiole, on prends quand même rdv dans 1 mois pour une écho de contrôle de la croissance. Better safe than sorry comme dit mon Geek.

On finit tout ça par une petite écho rapide de mon col demandé par la sage-femme à cause des douleurs au bas-ventre que je me trimbale depuis une dizaine de jours maintenant. RAS, col parfait à 49mm.

Et maintenant, je suis heureuse de vous annoncer que Fergus devient Fergie !! Nous attendons une petite fille <3 <3 <3

Je sens que ça va être long…

Dans mon dernier article, je vous disais qu’un arrêt me pendait au nez. Néanmoins, je n’aurais jamais imaginé que lors du dernier rendez-vous, il y a 15 jours (celui du 4eme mois je crois), la gynécologue déciderait comme ça, brusquement, de m’arrêter !

Par stupidité acquis de conscience professionnelle, j’ai demandé à pouvoir finir ma semaine de boulot (nous étions lundi soir). Elle me l’a accordé en me disant de me ménager. J’ai donc appelé mon boss en rentrant à la maison pour lui annoncer la mauvaise nouvelle.

Bon, je vais être sincère, ces derniers jours de boulot se sont très mal passés. Soupe à la grimace et réflexions en permanence…
Mais j’ai tenu bon et je l’ai prévenu que, le vendredi, je ferais un petit déjeuner pour l’annoncer à mes collègues et leur dire au-revoir. Hé bien ce jour là, il ne s’est pas montré. Quelle maturité !!
Après plus de 2 ans de collaboration, je ne m’attendais pas à être traité comme ça…

Donc voilà, je suis à la maison depuis une semaine. Au pire, je pensais m’arrêter en août, c’est donc un sacré changement et je vais devoir me trouver des activités sympas (d’ailleurs, si vous avez des idées, je suis preneuse !) pour m’occuper jusqu’à octobre.

Je dors beaucoup, ce qui fait dire à la sage-femme que je récupère de ces derniers mois. Parce que j’ai droit à la visite d’une sage-femme une fois par semaine pour le moment :) Elle prends ma tension, on papote, elle nous fait écouter le coeur de Fergus, etc. D’ici un mois, on commencera les monitos à raison de deux fois par semaine.

La bonne nouvelle c’est que, ça y est, je sens enfin Fergus bouger !!